/news/coronavirus
Navigation

Pénurie de masques N95 dans les établissements d’enseignement

Coup d'oeil sur cet article

Le campus du Collège Ellis à Trois-Rivières n’a plus de masque N95 pour ses étudiants, compliquant leurs formations. 

L’institution scolaire qui offre la formation de techniques d’inhalothérapie et anesthésie, soins infirmiers et soins préhospitaliers d’urgence utilise toujours ces masques pour habituer les étudiants à travailler avec ces équipements.

Un test lié à l’usage des masques est effectué lors de la deuxième année.

Cependant, lorsque la première vague a frappé la province il y a un an, le Collège Ellis a répondu à l’appel du gouvernement et a envoyé tous ses masques, dont les N95, au réseau de la santé.

Il n’y avait que très peu de répercussions au printemps dernier parce que les tests des étudiants avaient déjà été réalisés.

En ce moment, les compagnies d’équipements favorisent le milieu hospitalier au détriment du système scolaire.

«Ça va aller rapidement. Au mois d’août, ils s’en vont pour les stages finaux et je ne les vois pratiquement pas de l’année. En plus, ils vont partout, pas juste en Mauricie», mentionne Julie Bédard, directrice adjointe aux programmes de santé du Collège Ellis.

À la suite de discussions avec l’institution scolaire, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux sera finalement responsable de faire passer les tests aux étudiants.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres