/news/transports
Navigation

Un bureau de la mobilité durable pour Laval

Conférence de presse du premier ministre du Québec, M. François Legault, à Montréal
Photo d'archives, Ben Pelosse Marc Demers

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Laval a annoncé lundi la mise sur pied d’un bureau de la mobilité durable (BMD) afin de planifier des stratégies quant au transport collectif et à la réduction des gaz à effet de serre sur son territoire. 

Ce bureau s’inscrit dans le projet «Laval 2035 : urbaine de nature», qui vise à rendre la région plus attrayante et propre. On tient d’ailleurs à développer un système plus efficace, actif et durable pour la mobilité.

«En tant que troisième plus grande ville au Québec, Laval doit mettre au premier plan de son développement la planification et la structuration de la mobilité sur son territoire. La création du BMD permettra de mieux tenir compte des nouvelles réalités du développement urbain et de faire un meilleur arrimage avec tous nos partenaires de la grande région métropolitaine», a indiqué par communiqué le maire de Laval, Marc Demers.

«Pour nos citoyens, cela se traduira par une meilleure offre de transport collectif et actif ainsi qu’une plus grande facilité à se déplacer pour tous», a-t-il poursuivi.

Le mandat du bureau sera avant tout de développer une stratégie lavalloise, qui saura s’adapter avec le développement rapide du territoire. Il devra également pousser pour un arrimage métropolitain, c’est-à-dire qui saura être complémentaire aux plans régionaux et montréalais quant au transport collectif.

Finalement, le BMD aura pour mission de planifier le développement urbain, donc de travailler de concert avec des projets tels que le prolongement du métro et du REM, mais aussi des réseaux cyclistes et piétonniers, ainsi qu’aux nouvelles technologies.