/entertainment/comedy
Navigation

La cause de Mike Ward intéresse des médias à l’extérieur du Québec

Mike Ward
Photo d’archives, Chantal Poirier L’humoriste Mike Ward prévoyait se produire au Centre Bell en juillet.

Coup d'oeil sur cet article

La cause opposant Mike Ward à Jérémy Gabriel, qui a été présentée lundi en Cour suprême, n’intéresse pas que les médias québécois. Des publications au Canada anglais et même en Europe ont rapporté l’histoire dans les derniers jours.

« Si la justice donne raison [à Mike Ward], cela pourrait lancer le signal qu’un artiste peut s’en tirer en disant n’importe quoi dans ce pays, peu importe à quel point le message est obscène, blessant ou discriminatoire, a écrit le magazine canadien Maclean’s. Mais si elle fait le contraire, cela pourrait dire qu’il y a des recours possibles pour ceux qui ont été blessés par les mots d’autrui dans des situations qui vont au-delà de l’humour. »

  • Écoutez la chronique de Jean-François Lisée avec Sophie Durocher sur QUB Radio :

De son côté, BBC News Toronto a parlé de l’affaire en questionnant l’humoriste handicapé Michael Lifshitz. Quand il avait entendu parler de la cause pour la première fois, Lifshitz avait dit qu’il pourrait se poursuivre lui-même pour les blagues qu’il a faites sur son handicap. Il a dit à BBC que cette cause était « une occasion ratée de changer les comportements sociaux face aux handicapés. »

Et en Europe

En Europe, le journal Le Parisien a fait un parallèle entre la cause de Mike Ward et celle qu’a connue l’humoriste Patrick Timsit, en 1992. À l’époque, le comique avait comparé, sur scène, les personnes trisomiques avec des crevettes. L’histoire s’était réglée juste avant le procès, en 1999.

Au Québec, dans un mémoire de maîtrise en études françaises qui a été publié mardi à l’Université de Sherbrooke, Francis Carrière mentionne que Ward a réussi à rétablir son image publique grâce à son balado Mike Ward sous écoute. « C’est d’ailleurs à l’aide de son podcast que Ward parvient à expliciter ses différentes prises de position ».