/news/coronavirus
Navigation

Région de Québec: au rouge pour éviter de se faire mettre K.-O. par un variant

La santé publique régionale craint l’arrivée des variants

Le directeur régional de santé publique, André Dontigny
Photo Stevens LeBlanc Le directeur régional de santé publique, André Dontigny

Coup d'oeil sur cet article

Assurant comprendre la frustration de voir la région de Québec coller au rouge malgré un bilan qui s’améliore, le directeur régional de santé publique demande à la population de demeurer «sur ses gardes» afin d’éviter de se faire mettre K-O par un variant dans les prochaines semaines.

• À lire aussi: COVID-19: 800 nouveaux cas et 14 décès de plus au Québec

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

André Dontigny dit avoir entendu les nombreux appels à la zone orange. Il assure comprendre l’épuisement et le « besoin d’air », mais ajoute du même souffle appuyer complètement la décision du gouvernement de garder le pied sur le frein, « pour l’instant ».  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac sur QUB radio:   

« C’est comme un combat de boxe. On est rendu au 7e round, fatigués, mais devant un adversaire très coriace. On ne peut pas baisser les bras, se dire qu’on va se détendre pendant le prochain round parce que ça ne marchera pas », image le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale.

Comme le gouvernement, ce dernier dit craindre la situation des variants, «remplie d’incertitude».

Pas de variant sous enquête à Québec

D’ailleurs, dans ce dossier, le Dr Dontigny indique que la Capitale-Nationale ne recense aucun cas sous enquête en ce moment.

« Pas à notre connaissance. On n’aurait aucun de ces cas-là dans notre région », souligne le directeur régional, ajoutant que son organisation est toutefois prête à investiguer au besoin.

Actuellement, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) confirme que 135 cas « présomptifs » liés à l’un ou l’autre des variants connus sont actuellement en investigation. 16 cas ont jusqu’à maintenant été confirmés, dont 13 du variant britannique, qui est le plus susceptible de causer du tort au Québec.

« Dans la dernière semaine à Terre-Neuve, on est passé d’une quinzaine de cas du variant britannique à 300 cas, selon ce qu’on rapporte. C’est ce genre de situation qu’on ne veut pas qui se produit ici », prévient le Dr Dontigny, qui demande encore quelques semaines à la population.

« On ne sait pas ce qui nous attend. [...] Il va falloir observer comment ça évolue dans les suites de la relâche. On a un jeu de 7 à 10 jours après un événement pour évaluer une transmission », rappelle-t-il.

Bilan positif

Quant au bilan en termes de nouveaux cas et d’hospitalisation, le Dr Dontigny convient qu’il est positif. S’il y avait une bonne nouvelle, elle est là.

« C’est pour ça qu’on dit qu’il faut poursuivre avec les mêmes mesures. On a eu la preuve depuis le couvre-feu que ça fonctionne », estime André Dontigny.

Mercredi, à Québec, 33 nouvelles infections se sont ajoutées au bilan de la COVID-19, avec un décès supplémentaire. 54 personnes demeurent hospitalisées. Au chapitre des hospitalisations, la situation s’est quelque peu compliquée à Québec avec cinq patients supplémentaires dans les unités COVID depuis mardi. Les données actuelles demeurent toutefois dans les moyennes observées au cours des derniers jours. Le nombre de patients aux soins intensifs est toutefois demeuré stable avec six.

Sur la Rive-Sud, 23 nouveaux cas de COVID-19 ont été comptabilisés, avec un total d’hospitalisation stable à 12 patients.

La situation sur l’unité COVID de l’Hôtel-Dieu de Lévis demeure elle aussi sous contrôle avec 12 patients hospitalisés. Quatre se trouvent toujours aux soins intensifs, une diminution de deux par rapport aux données de la veille.

Quantités plus importantes de vaccins

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a aussi indiqué en fin de journée mercredi avoir reçu sa plus importante livraison de vaccins à ce jour. 9360 doses du vaccin Pfizer sont arrivées à Québec en journée, ce qui permettra la poursuite de la campagne en résidence pour aînés jeudi.

« Dès [jeudi] matin, douze équipes mobiles du CIUSSS se déplaceront dans les RPA et les communautés religieuses du territoire pour poursuivre la vaccination des aînés », a fait savoir Annie Ouellet, porte-parole.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres