/news/coronavirus
Navigation

Déconfinement: les établissements spas veulent rouvrir

Coup d'oeil sur cet article

L’allègement du confinement décidé par Québec, qui autorise la réouverture des piscines intérieures en zone rouge, a frustré les propriétaires d'établissements spas, contraints de garder fermés les bassins d’eau extérieurs en zone orange.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Le Québec encore confiné

Les spas, qui avaient pourtant ouvert durant l’été, ont été oubliés par les autorités en zone orange, où les gyms ont pu rouvrir leurs portes, a indiqué mardi, dans un communiqué, Véronique Lemieux, présidente de l’Association québécoise des spas (AQS). 

«Pourquoi les piscines et les centres de ski, même en zone rouge, peuvent ouvrir, et les gyms et salles de spectacle en zone orange, alors que les spas demeurent fermés?» s’est interrogée Mme Lemieux. 

Les établissements spas ont déjà mis en place un protocole sanitaire qui a montré son efficacité durant la période estivale. 

«L’été dernier, il n’y a eu aucune éclosion de COVID-19 dans nos établissements, alors que nous avons accueilli des centaines de milliers de personnes», s’est félicitée Véronique Lemieux.  

«La situation est devenue insoutenable pour plusieurs de nos membres. De surcroît, ils ressentent une injustice devant les incohérences des autorités. Nous voulons comprendre et offrons notre collaboration pour pouvoir rouvrir dans les plus brefs délais», a-t-elle ajouté.

L’industrie qui emploie plus de 5000 personnes est au bout du rouleau et risque de faire face à une pénurie de main-d’œuvre qualifiée lors de la réouverture, a averti la présidente de l’AQS.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.