/finance
Navigation

COVID-19: Biron prête à tester les voyageurs à l’aéroport Montréal-Trudeau

L’entreprise québécoise prévoit réaliser des centaines de tests par jour

Groupe Biron
Photo courtoisie, Biron Groupe Santé Seize guichets ont été installés ces dernières semaines par Biron Groupe Santé à l’aéroport afin de tester les voyageurs internationaux.

Coup d'oeil sur cet article

Biron Groupe Santé se prépare à réaliser « des centaines de tests par jour » pour les voyageurs qui devront se placer en quarantaine obligatoire. La compagnie a déjà ses installations de prêtes à l’aéroport Montréal-Trudeau.

• À lire aussi: Sept questions de voyageurs avant leur quarantaine

Depuis janvier, l’entreprise québécoise offre des tests de dépistage de la COVID-19 sur une base volontaire aux voyageurs lors de leur arrivée au pays. Actuellement, près d’une centaine de tests sont effectués par jour. 

«Nous sommes déjà installés à l’aéroport. Nous avons 16 guichets», indique au Journal Patrick Lauzon, chef marketing et innovation. «Sur place, le voyageur n’a rien à payer à Biron», poursuit-il.

Dès lundi prochain, tous les voyageurs internationaux devront se soumettre à un test de dépistage PCR de la COVID-19 avant de pouvoir sortir de l’aéroport et se rendre à leur hôtel pour une période jusqu’à trois jours.

Biron Groupe Santé a été mandaté par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) pour assurer cette étape et réaliser l’analyse des prélèvements qui se fera dans les installations de la compagnie à Brossard.

L’entreprise se prépare à faire passer « des centaines de tests par jour ». Au besoin, la direction dit être en mesure d’en effectuer «des milliers» quotidiennement. Chaque variante de la COVID-19 pourra être détectée.

Groupe Biron
Photo courtoisie, Biron Groupe Santé

Trois tests

Au total, les gens en quarantaine devront se soumettre à trois tests avant de retrouver une certaine liberté, explique M. Lauzon. Un premier test de dépistage PCR sera nécessaire 72 h avant d’arriver à Montréal. Le résultat doit être fourni à la compagnie aérienne avant l’embarquement.

Arrivée dans la métropole, chaque personne devra rencontrer un employé chez Biron Groupe Santé et passer un nouveau test PCR. Préalablement, il faudra avoir choisi une plage horaire sur le site de l’entreprise en fonction du vol. Il sera également possible de s’inscrire sur place.

Après, les voyageurs se dirigeront dans l’un des établissements hôteliers sélectionnés par Ottawa pour entamer leur quarantaine. 

S’ils reçoivent un résultat négatif, ils pourront poursuivre le confinement dans leur demeure. Si le test est positif, Biron Groupe Santé préviendra la Santé publique et contactera la personne en question.

«Après 10 jours, ils auront un troisième test PCR à faire et à envoyer au gouvernement. Ils devront recevoir ce résultat pour mettre fin à leur quarantaine. Chaque personne recevra à l’aéroport un kit fourni par le gouvernement canadien avec les instructions à suivre», explique M. Lauzon, précisant que son organisation n’est pas impliquée dans cette dernière étape.

Mardi, il n’a pas été possible de connaître le montant du contrat entre Ottawa et Biron Groupe Santé.

Depuis décembre, Biron Groupe Santé offre aussi le dépistage rapide au départ de l’aéroport Montréal-Trudeau. Ce n’est toutefois pas tous les pays qui acceptent les tests antigéniques, dont le résultat tombe en 15 minutes. 

Cette clinique est en activité tous les jours de la semaine. Les voyageurs doivent toutefois prendre rendez-vous et payer pour ces services.

LES ÉTAPES    

  • Les voyageurs doivent s’inscrire sur ArriveCAN (coordonnées, plan de quarantaine et auto-évaluation des symptômes) et sur Biron Groupe Santé pour prendre rendez-vous pour le test
  • Un test devra être effectué dans les 72 heures avant d’arriver à Montréal. Cette démarche permettra de monter dans l’avion.
  • Un nouveau test sera effectué à Montréal par Biron Groupe Santé. L’analyse devrait prendre jusqu’à trois jours.
  • Le lendemain de leur arrivée au Canada, tous les voyageurs devront procéder à leur enregistrement et confirmer leur arrivée au lieu de quarantaine. Ils devront aussi remplir une auto-évaluation quotidienne de leurs symptômes.
  • Après dix jours, les voyageurs devront passer un nouveau test. Le matériel nécessaire ainsi que les instructions seront fournis à l’aéroport.