/world/middleeast
Navigation

La Turquie arrête cinq Russes et un Libyen à la frontière syrienne

La Turquie arrête cinq Russes et un Libyen à la frontière syrienne
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Istanbul | Les autorités turques ont arrêté cinq Russes, dont une djihadiste présumée, et un Libyen, qui tentaient de franchir illégalement la frontière syrienne vers la Turquie, a annoncé le ministère turc de la Défense mercredi. 

«Nos garde-frontières stationnés dans le district de Narlica à Hatay (sud) ont arrêté six personnes tentant de passer illégalement de la Syrie vers la Turquie, un Libyen et cinq Russes», a affirmé le ministère dans un communiqué.

Parmi les Russes arrêtés figure une femme recherchée pour appartenance présumée au groupe État islamique (EI), a ajouté le ministère.

Une autre membre présumée de l'EI, de nationalité néo-zélandaise, accompagnée de ses deux enfants a été arrêtée cette semaine par les autorités turques à la frontière syrienne.

Dans les années qui ont suivi le début du conflit en Syrie, en 2011, la Turquie a été l'un des principaux points de transit des djihadistes cherchant à rejoindre ce pays en guerre.

Longtemps accusée de fermer les yeux sur ces passages, Ankara annonce désormais régulièrement l'arrestation de djihadistes présumés qui entrent sur son territoire.