/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Le père Noël est... très bien payé

Chronique Sophie Durocher
Capture d’écran

Coup d'oeil sur cet article

La scène s’est déroulée hier dans la cuisine d’une petite famille québécoise, au petit déjeuner.

« Hey, minou, savais-tu ça que Pierre Curzi avait été payé 2000 $ pour incarner le père Noël aux côtés du premier ministre, François Legault, lors d’une conférence de presse destinée aux enfants qui a été diffusée le 20 décembre dernier ? C’est Marc-André Gagnon qui écrit ça dans Le Journal de Montréal/Journal de Québec.

— Ben voyons donc ! J’adore Pierre Curzi, mais 2000 $ pour dire Hohoho devant les caméras, ça fait cher du Ho. C’est choquant ! 

— Te souviens-tu dans Le déclin de l’empire américain quand il dit à la jeune masseuse “Mademoiselle, je vais jouir” ? Si on l’a engagé, c’est qu’il est très bon pour faire semblant devant les caméras.  

— Si on avait besoin de quelqu’un qui est bon pour faire semblant devant les caméras, on n’avait qu’à demander au Dr Horacio Arruda d’enfiler un habit rouge et blanc et de faire une grosse voix. Il a toujours dit qu’il rêvait d’être comédien. On avait juste à lui faire croire que c’est Xavier Dolan qui filmait la rencontre avec François Legault­­­. 

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

— En tout cas, moi, je pense que le gouvernement aurait dû engager un vrai (faux) père Noël, membre en règle de l’Association des pères Noël du Québec. En plus, ces gars-là ont des vraies barbes blanches, pas comme la fausse barbe de Pierre Curzi qui lui tombait tout le temps du visage ! 

— Oui, mais si on a engagé un acteur, membre de l’Union des artistes, c’est parce que nos comédiens en arrachent, Minou. C’est une façon de les aider, parce qu’ils en arrachent, on leur donne des contrats hyper bien payés. 

— À ce compte-là, pourquoi ne pas avoir donné le contrat à un jeune comédien, plutôt qu’à un ancien politicien qui reçoit une pension d’ancien député ? 

— T’es jamais contente, au moins, dis-toi que la CAQ a donné un contrat lucratif à un ancien député du PQ. Et en plus, ils ont donné un contrat à un rouge !

— Oui, Minou. Mais oublie pas qu’on a un ancien prof de théâtre à Ottawa, qu’il a passé toute l’année 2020 à jouer au père Noël (avec ses milliards en PCU et en programmes divers) et pourtant, on l’a payé 182 600 $ ! Ça, c’est choquant ! 

— Oui, vu de même. Pis au moins, Pierre Curzi est meilleur comédien que Justin Trudeau. »

Sur ces entrefaites, l’enfant non binaire du couple arrive dans la cuisine.

Ielle se fait une rôtie sans gluten végétalienne avant d’assister à son cours en ligne, « Les théories contemporaines sur la construction sociale et discursive de l’identité de genre, les enjeux postcoloniaux et le processus d’identification », de l’UQAM.

« Genre, c’est full pas inclusif ! Pourquoi on a donné le contrat de père Noël à un homme blanc cisgenre pas handicapé de plus de 50 ans, en couple avec Marie Tifo ? Vous êtes tellement hétéronormatifs ! Ça, c’est choquant ! »