/qubradio
Navigation

«On va la payer cher, cette foutue semaine de relâche!» croit Caroline St-Hilaire

Caroline St-Hilaire
Photo d'archives Sébastien St-Jean Caroline St-Hilaire

Coup d'oeil sur cet article

Caroline St-Hilaire persiste et signe: la «foutue» semaine de relâche n’est «pas nécessaire», et elle nous «coûtera cher».

• À lire aussi: Les allègements de la relâche: un véritable «test social»

Qui plus est, l’animatrice déplore que le discours du premier ministre, mardi soir, ait laissé en plan une grande partie de la population. 

«Moi, j’ai l’impression qu’hier, ce qu’on a vu, c’est que la pandémie est pas mal gérée en fonction de l’électorat de la CAQ, dit-elle. Tout le long de son discours, hier, c’était l’emphase sur la famille, la famille, la famille!»

Pour appuyer son propos, Caroline St-Hilaire a rappelé que les personnes qui vivent seules ou à deux représentent plus de la moitié des ménages de Montréal, et que ces personnes devront «faire des sacrifices pour que les familles puissent avoir une belle semaine de relâche».   

  • Écoutez la chronique de Caroline St-Hilaire sur QUB radio:   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.