/qubradio
Navigation

Compensation pour les cinémas: «Il détient la vérité, Vincent Guzzo!»

Compensation pour les cinémas: «Il détient la vérité, Vincent Guzzo!»
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Il ne suffit pas de permettre aux cinémas de rouvrir, il faudra aussi les compenser pour les pertes financières liées à l’interdiction de vendre des aliments, déplore l’animateur Benoît Dutrizac.

• À lire aussi: Vente de nourriture interdite: Québec va compenser financièrement les cinémas

• À lire aussi: La guerre du popcorn éclate

«Il ne faut pas le contredire, Vincent Guzzo», a-t-il insisté, se remémorant une entrevue avec l’homme d’affaires qui avait pris fin abruptement.

«Évidemment, il détient la vérité, Vincent Guzzo. Je ne sais pas pourquoi il n’est pas allé en politique fédérale», a ajouté Benoît Dutrizac. 

  • Écoutez la chronique de Geneviève Pettersen au micro de Benoît Dutrizac sur QUB radio:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions