/news/coronavirus
Navigation

Les Québécois réévaluent leurs plans de retraite en raison de la COVID-19

Bloc retraite argent couple agé  retraite financière finances
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La majorité des Québécois sur le marché du travail comptent revoir leur planification de la retraite et souhaitent vivre en famille dans leur maison au lieu d’une résidence pour aînés en raison de la pandémie de COVID-19, selon un sondage publié jeudi.

L’étude de IG Gestion de patrimoine révèle que près de deux tiers des Québécois sondés (64 %) affirment préférer vivre dans leur propre maison plutôt que dans une résidence pour retraités, alors que plus de la moitié soutiennent que la crise sanitaire les a incités à demeurer près de leur famille.

À l’échelle du pays, les Canadiens sont pratiquement dans les mêmes proportions à vouloir rester auprès de leur famille que de vivre à l’étranger.

Plus d’un quart des répondants québécois (27 %) encore actifs sont d’avis que la pandémie retardera leur départ à la retraite, alors qu’ils sont 64 % (67 % à l’échelle du pays) à ressentir le besoin d’avoir un fonds d’urgence maintenant ainsi qu’une fois à la retraite.

Selon le coup de sonde, 43 % des travailleurs québécois envisagent un plan successoral avant de prendre la retraite.

Quelque 34 % des Québécois (40 % des Canadiens) réfléchissent au montant de protection pour soins médicaux dont ils auront besoin à la retraite, au moment où 38 % d’entre eux croient qu’ils pourraient avoir besoin d’argent au prochain cycle de leur vie.

«Il est évident que les événements de la dernière année ont provoqué une réflexion des Canadiens quant à leur avenir, et notamment à leur retraite», a indiqué Damon Murchison, président et chef de la direction, IG Gestion de patrimoine, dans un communiqué.

«Il faut continuer de se concentrer sur l’épargne-retraite», a ajouté M. Murchison.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres