/news
Navigation

Québec annonce 36 millions $ de plus pour l’industrie touristique

Coup d'oeil sur cet article

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a annoncé jeudi une bonification de l’aide accordée par le biais du Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) aux entreprises du domaine touristique.

Les quelque 237 entreprises de la province qui s’en sont prévalues depuis le début de la crise et les autres qui en feront la demande pourraient bénéficier d'un pardon pour le remboursement de leur prêt, et le plafond de la partie pardonnable passe de 100 000 à 250 000 $. Ces pardons représentent une somme additionnelle de 36 millions $ pour Québec à un programme dont le coût s’élevait jusqu’ici à 37 millions $.

Aussi, les entreprises qui s’en prévalent auront accès à un pardon équivalent à 100 % de leurs dépenses mensuelles en énergie engagées entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021, jusqu’à 35 000 $ par mois, pour un total maximal de 210 000 $ par établissement.

«Pour les grandes entreprises, que ce soit les hôtels, les spas ou les stations de ski, cette radiation-là va arriver dès le mois de juin 2021. Donc, c'est de l'aide directe, dès le mois de juin, qui va retourner dans la poche des grandes entreprises», a insisté la ministre Caroline Proulx.

Les hôtels de 300 chambres et plus, les entreprises qui possèdent quatre résidences de tourisme et plus ainsi que les gites de quatre chambres et plus seront maintenant admissibles au PACTE Tourisme, a-t-elle ajouté.

Québec octroie aussi une aide financière de 50 000 $ au projet de plateforme web «Ma cabane à la maison». Cette initiative de l'Association des salles de réception et érablières du Québec (ASEQC) vise à créer des boîtes gourmandes qui pourront être livrées.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, ajoute également au Programme d'appui au développement de l'agriculture et de l'agroalimentaire en région (PADAAR) une mesure pour aider les entreprises acéricoles à adapter leurs pratiques à la livraison de mets.

De plus, si les normes sanitaires le permettent, le gouvernement autorisera exceptionnellement la prolongation du service de repas par les cabanes à sucre au-delà de la période normalement permise, a précisé le ministre, par communiqué, jeudi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.