/news/currentevents
Navigation

Vancouver : hausse de 717 % des crimes haineux contre les citoyens d’origine asiatique

24vCITYSUED140306
Jason Lang/Vancouver 24hours

Coup d'oeil sur cet article

Les crimes haineux perpétrés contre des citoyens d’origine asiatique ont bondi de 717 % à Vancouver au cours de l’année 2020, marquée par la crise sanitaire de la COVID-19. 

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, dit que cette hausse est «profondément troublante».

L’explosion des crimes haineux contre les Asiatiques est présentée dans un rapport de fin d’année de la police de Vancouver, où vit une importante population chinoise.

On y recense que le nombre de crimes haineux contre la population d’origine asiatique est passé de 12, en 2019, à 98, en 2020. Tous les crimes haineux confondus ont crû de 97 % l’an dernier, passant de 142 à 280 incidents.

«Notre travail consiste à aller de l'avant avec une législation antiraciste, mais nous avons tous plus à faire dans notre position contre le racisme et la haine sous toutes ses formes», a indiqué le premier ministre Horgan sur Twitter.

Toute cette haine dirigée vers les Asiatiques de Vancouver pourrait être liée à la provenance de la maladie à coronavirus, la crise sanitaire ayant débuté à la toute fin de 2019 à Wuhan, en Chine.