/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Le roi sans son fou

Le roi sans son fou
Photo : © Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

Pourquoi Dany Turcotte a-t-il quitté son poste de fou du roi à Tout le monde en parle ?  

  1. À cause de la haine des médias sociaux.       
  2. À cause de la gauche pour qui personne n’est jamais assez à gauche.       
  3. Parce qu’en 2021, on ne peut plus rien dire.       
  4. Toutes ces réponses              

TOUT LE MONDE NE RIT PAS

Dimanche dernier, Dany Turcotte a demandé à Mamadi III Fara Camara : « Est-ce que vous allez encore utiliser le cellulaire au volant ? »

Vous savez quoi, je trouvais la question tout à fait pertinente. Un homme se fait arrêter pour avoir utilisé son cellulaire au volant. Ton rôle de fou du roi est d’alléger l’atmosphère, alors tu demandes, sourire en coin, au gars qui s’est fait arrêter pour cellulaire au volant si ça l’a fait réfléchir. La question était d’autant plus pertinente que ça nous a permis d’apprendre que Monsieur Camara affirme qu’il n’utilisait même pas son cellulaire au moment de son arrestation...

  • Écoutez la chronique de Sophie Durocher avec Pierre Nantel sur QUB radio:

Mais cette question n’a pas plu au « militant des droits civiques et humains » Will Prosper qui était sur le plateau de Tout le monde en parle. Sur les médias sociaux, il a écrit : « La question sur le téléphone au volant... Je sais pas. Pourquoi pas sur le fait qu’une personne avec un doctorat soit obligée de faire du Uber en pandémie, doive composer avec un statut précaire, subisse un déni de son engagement civil et 6 jours de prison. Bref... »

Autrement dit, pour Will Prosper, les seules questions qu’on peut poser à un homme membre d’une minorité c’est une question en lien avec son statut de minorité.

Dany Turcotte, en tant qu’homme blanc privilégié, n’avait pas le droit de poser à un homme noir une question sur un comportement (le cellulaire au volant) qui est passible d’une contravention ?

Dans les heures qui ont suivi la diffusion de Tout le monde en parle, Dany Turcotte a mis sur les médias sociaux une capture d’écran de son échange avec Camara où il s’excusait de sa question : « Vraiment désolé pour la question sur le cellulaire. Mon intention était de vous faire sourire. Aucune mauvaise intention. Toutes mes excuses. Bonne chance pour la suite des choses ».

Mais pourquoi donc Dany Turcotte s’excuserait-il pour une question tout à fait pertinente ? Parce que la meute est partie après lui et a jappé tellement fort qu’il a eu peur de son ombre ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Finalement, Dany Turcotte a cédé à la pression populaire. Il s’est mis à genoux devant la foule hurlante.

Mais vous savez le pire ? Monsieur Camara lui-même n’a pas été choqué par la blague de Turcotte ! « Y’a aucun problème, je ne l’ai pas prise personnelle. Je comprends aussi l’intention », lui a-t-il répondu.

Quand le principal intéressé n’est pas choqué, offensé, blessé, pourquoi la meute des Offensés, des Blessés et des Choqués continue à hurler ?

PAS EU LE MÉMO

Il y a une semaine, je vous parlais de cette formation obligatoire pour tous les employés de Radio-Canada, au sujet des préjugés inconscients. On y trouve cette phrase incroyable : « Les micro-agressions peuvent être tellement subtiles que même la personne visée peut douter de venir d’en être la cible et de sa légitimité à se sentir blessée ».

Dany Turcotte n’avait manifestement pas encore été assez « rééduqué » par Radio-Canada.