/finance/business
Navigation

Une initiative pour aider les cabanes à sucre

Coup d'oeil sur cet article

Lundi prochain, une vaste campagne de soutien aux cabanes à sucre sera lancée. Il sera possible de commander des repas à déguster à la maison via le site web macabanealamaison.com.

Les cabanes à sucre vivent actuellement une période sombre. On estime que la moitié des 200 cabanes à sucre du Québec qui servent des repas traditionnels vont définitivement fermer leurs portes si rien ne change. 

Mélanie Charbonneau, copropriétaire de l’érablière Charbonneau en Montérégie, explique que l’année dernière, elle a perdu 90% de son chiffre d’affaires lors de la saison des sucres. À cause de la situation sanitaire, il a été impossible pour son entreprise d’accueillir les clients sur place pour servir des repas et vendre des produits. 

«Cette année, les choses ne regardent pas vraiment bien pour ouvrir au public», s’est-elle désolée. Habituellement, à ce temps-ci de l’année, les cabanes à sucre sont déjà ouvertes et les salles sont bien remplies de clients qui dégustent des plats traditionnels. Alors qu’habituellement, l’érablière Charbonneau compte 100 employés, ils ne sont maintenant que 12 qui y travaillent.

Pour réussir à survivre à la pandémie, Mélanie Charbonneau explique que son entreprise s’est adaptée pour être en mesure de faire des plats pour emporter. Il s’agit d’un mouvement auquel participent près de 70 autres érablières.

Pour plus de détails, visitez le site macabanealamaison.com.