/news/coronavirus
Navigation

Vaccin: plus de 200 millions de doses administrées dans le monde, 45% dans les pays du G7

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 200 millions de doses de vaccins anti-COVID ont été administrées dans au moins 107 pays ou territoires, dont 45% dans les pays riches du G7, selon un bilan de l’AFP samedi. 

À 10h GMT, au moins 201 042 149 doses avaient été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles. Ce chiffre est toutefois sous-estimé, car deux grands pays, la Chine et la Russie, n’ont pas communiqué de nouvelles données depuis une dizaine de jours.

Quelque 45% des injections ont été réalisées dans les pays du G7, qui n’hébergent pourtant que 10% de la population mondiale.

Ses sept membres (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Allemagne, France, Italie, Japon) ont pris vendredi des engagements en faveur d’une meilleure répartition des doses avec les pays pauvres. Ils ont annoncé plus que doubler leur soutien collectif à la vaccination anti-COVID, à 7,5 G$, notamment via le programme onusien Covax, piloté par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

À ce jour, plus de neuf doses sur dix (92%) ont été administrées dans des pays à revenu «élevé» ou «intermédiaire de la tranche supérieure» (au sens de la Banque mondiale, qui ne concentre qu’une grosse moitié de la population mondiale, soit 53%). Parmi les 29 pays à «faible» revenu, seuls la Guinée et le Rwanda ont commencé à vacciner.

Israël est, de loin, le pays le plus en avance, près de la moitié (49%) de sa population ayant reçu au moins une injection. Un Israélien sur trois (33%) a même reçu la seconde dose, complétant ainsi le processus de vaccination.

Parmi les autres pays qui ont passé la barre des 10% de population ayant reçu au moins une dose figurent notamment le Royaume-Uni (25%), Bahreïn (16%), les États-Unis (13%), le Chili (12%), les Seychelles (43%) et les Maldives (12%). Au regard du nombre de doses administrées aux Émirats arabes unis, entre 25% et 50% de sa population a reçu au moins une injection, mais le pays ne communique pas de chiffres plus précis sur le nombre de personnes concernées.

En valeur absolue, ce sont les États-Unis qui font la course en tête, avec 59,6 millions de doses administrées, devant la Chine (40,5 millions au 9 février), le Royaume-Uni (17,5 millions), l’Inde (10,7 millions) et Israël (7,1 millions).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.