/sports/racing
Navigation

Après le karting, la monoplace

Deux jeunes pilotes québécois feront équipe au Championnat américain de Formule 4

GEN - ICAR PILOTERS F4
Photo Martin Alarie Les jeunes espoirs québécois Justin Arseneau (à gauche) et Louka St-Jean effectueront leurs débuts au Championnat américain de Formule 4 dans quelques semaines.

Coup d'oeil sur cet article

MIRABEL | Justin Arseneau et Louka St-Jean ont plusieurs points en commun. Ils sont âgés de 15 ans, ont fait leurs classes en karting et se préparent sous peu à passer à un autre échelon de la course automobile.

Dans quelques semaines à peine, ils participeront aux trois premières étapes du Championnat américain de Formule 4, pour lequel ils sont engagés à temps plein cette année. Les deux espoirs sont associés à la toute nouvelle écurie de course ICAR Canada, identifiée au complexe de sports motorisés, à Mirabel.

« Cette équipe est une première au Canada et nous en sommes fiers, d’indiquer Marc Arseneau, le père de Justin et propriétaire du circuit ICAR. Nous souhaitons contribuer à l’essor de jeunes pilotes québécois. »

Le championnat de F4 a été inauguré en 2015. Depuis quelques années, à l’exception de 2020 où la pandémie a forcé l’annulation du Grand Prix des États-Unis au Texas, deux courses de cette série sont présentées en soutien à l’escale de la F1 au Circuit des Amériques, à Austin.

Série compétitive

Cette tribune privilégiée a certes fait connaître davantage la F4 au sud de la frontière, où le stock-car n’a plus besoin de présentation. En 2019, une trentaine de pilotes ont roulé à temps plein dans cette série.

« C’est un championnat très compétitif, de souligner Justin Arseneau, et c’est ce qu’on recherche. On veut toujours se mesurer aux meilleurs. »

Le jeune pilote de Morin-Heights devait disputer une saison complète en F4 l’an dernier, mais la COVID-19 a évidemment modifié ses plans.

« La pandémie m’a un peu ralenti, fait-il remarquer, mais elle ne m’a pas complètement arrêté. Je me suis entraîné à l’aide de simulateurs et j’ai participé à quelques courses de voitures au pays pour garder la main. »

Partage d’informations

Le fait d’être réunis au sein d’une même équipe comporte évidemment des avantages. 

Comme quoi l’union fait la force.

« Nous nous sommes connus, Justin et moi, sur les pistes de karting et nous avons la même passion, d’affirmer St-Jean, originaire de Lorraine. Nous allons partager beaucoup d’informations pendant les week-ends de courses, pour le bien de chacun. Nous voulons réussir en équipe. »

Arseneau et St-Jean sont inscrits à un programme de sports-études au sein de leur institution respective, dans les Basses-Laurentides, ce qui leur permet de se libérer périodiquement pour peaufiner leur pilotage. 

Ils sont aussi soumis à un programme d’entraînement physique supervisé.

Une série... abordable

Plus on gravit les étapes en sport automobile, plus les coûts sont élevés. On n’apprend rien à personne. 

Sans l’apport financier des parents ou de généreux commanditaires, une carrière peut être éphémère.

Mais dans une certaine mesure, la F4 paraît plutôt... abordable. 

« Nous croyons que c’est la suite logique au karting, de prétendre Gabriel St-Jean, le père de Louka. Le sport automobile est coûteux, mais la F4 nous est apparue plutôt... abordable. »

Ses promoteurs ont établi des règles strictes qui donnent préséance au pilotage et au talent des participants.

« C’est pratiquement une série monotype, d’indiquer Marc Arseneau, dans la mesure où bon nombre de composants sont scellés et ne peuvent être modifiés. C’est ce qui nous a attirés. »

Les monoplaces sont animées par un moteur à quatre cylindres Honda (comparable à celui du modèle Civic type R) et chaque fin de semaine de compétition comporte trois courses distinctes.

Le championnat de F4 représente le premier échelon d’un long cheminement pour tout pilote qui aspire un jour à atteindre les plus hautes sphères de la course automobile en monoplace.  

Fiche technique de la monoplace 

  • Châssis : Ligier JS F4
  • Moteur : Honda – 4 cylindres
  • Puissance : environ 160 cv
  • Boîte de vitesses : 6 rapports

Calendrier F4 2021 

26 AU 28 MARS

  • Circuit : Road Atlanta
  • Ville : Braselton, GA

14 AU 16 MAI

  • Circuit : Road America
  • Ville : Plymouth, WI

25 AU 27 JUIN

  • Circuit : Mid-Ohio
  • Ville : Lexington, OH

16 AU 18 JUILLET

  • Circuit : Brainerd
  • Ville : Brainerd, MN

24 AU 26 SEPTEMBRE

  • Circuit : Virginie
  • Ville : Alton, VA

5 AU 7 NOVEMBRE

  • Circuit : * Des Amériques
  • Ville : Austin, TX

* À confirmer


♦ Deux journées d’essais préparatoires auront lieu les 8 et 9 mars au circuit de Virginie.

♦ Une fin de semaine de compétition comporte deux séances d’essais libres, une séance de qualifications et trois courses. La grille de départ de la première épreuve est déterminée par les chronos obtenus en qualifications. La grille de départ des deux autres épreuves (2 et 3) est formée selon les temps les plus rapides réalisés lors des courses 1 et 2.

♦ Les pilotes doivent être âgés d’au moins 15 ans et sont tenus de quitter obligatoirement la série après deux ans de participation.