/sports/fighting
Navigation

Boxe: Oscar Valdez ravit le titre WBC des super-plume à Berchelt

Coup d'oeil sur cet article

Le Mexicain Oscar Valdez a remporté la ceinture WBC des super-plume, samedi à Las Vegas, en battant par K.-O. son compatriote Miguel Berchelt au 10e round, lequel est resté inanimé durant de longues secondes sur le ring avant de finalement recouvrer ses esprits.

La scène a été assez terrifiante. Yeux clos, Berchelt, dont le visage a été tuméfié par 103 coups reçus, dont un ultime crochet gauche, ne bougeait plus, tandis que le médecin palpait son pouls au niveau du cou et de ses cervicales, avec une très grande précaution. Après quoi le boxeur a pu se redresser doucement et s’asseoir sur un tabouret.

Valdez, secoué malgré la joie d’une victoire qui a illustré son grand talent de puncher, a alors couru vers lui pour prendre de ses nouvelles et le consoler.

Il faut dire que Berchelt a fait preuve d’un immense courage, à la limite de l’inconscience, pourra-t-on objecter, tant il a croulé sous les coups de son adversaire.

Le combat aurait d’ailleurs pu se terminer dès le 4e round, quand une avalanche de crochets et de jabs, essentiellement du gauche, s’est abattue sur lui. Dansant malgré lui sur ses talons, désorienté comme si le monde tournait à toute vitesse autour de lui, il a réussi à rester debout.

L’arbitre a pris le temps de voir s’il était en état de continuer, pendant que Valdez en écartait les bras de frustration. Et Berchelt a voulu prouver qu’il le pouvait.

Il a, dans un sursaut d’orgueil remarquable, refait surface, parvenant à toucher assez durement son adversaire au 7e round, dans plusieurs échanges coup pour coup.

Mais à la 9e reprise, Valdez l’a envoyé une première fois au tapis, d’un uppercut droit enchaîné avec un coup du gauche. Cela n’a pas suffi. Juste avant la cloche annonçant la fin du 10e round, il a placé son arme favorite, son crochet, qui a définitivement foudroyé Berchelt.

Toujours invaincu, Valdez (30 ans), qui a déjà été champion WBO des plumes entre 2016 et 2019, décroche son deuxième titre dans une catégorie différente, après cette 29e victoire de suite.

Berchelt, dont c’était la 8e défense de son titre WBC, concède à 29 ans sa 2e défaite en 40 combats.