/finance/business
Navigation

Desjardins: 4,1 G$ en prêts d’urgence aux entreprises

Coup d'oeil sur cet article

Le Mouvement Desjardins a octroyé environ 120 300 prêts d’une valeur totale de plus de 4,1 G$ dans le cadre du programme fédéral de Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).  

• À lire aussi: Perquisition au siège social: la SQ débarque chez Desjardins

C’est ce qu’a révélé la coopérative de Lévis, mercredi, lors du dévoilement de ses résultats financiers pour l’année 2020. Ce programme lancé au printemps et administré par Exportation et développement Canada offre des prêts avec congé d’intérêts jusqu’au 31 décembre 2022.  

 En raison des impacts de la pandémie, Desjardins a aussi mentionné avoir reçu 342 195 demandes de reports de paiement au 31 décembre sur des produits de financement, dont près de 136 000 pour des prêts hypothécaires. Pour les entreprises, 33 900 demandes ont été effectuées.  

La direction du Mouvement a affirmé prendre encore des ententes de paiements avec des gens éprouvant des difficultés financières. 

Ces derniers mois, Desjardins a aussi augmenté sa provision pour pertes de crédit de 499 M$ en raison de «la détérioration des perspectives économiques», des «répercussions anticipées sur la qualité du crédit», et «d’une augmentation des coûts liés à l’assurance voyage de 43 M$». Le montant pour les provisions a atteint 867 M$. 

Baisse des excédents  

Pour l’exercice financier 2020, la coopérative a vu ses excédents diminuer de 6,9 %, par rapport à 2019. Il s’agit d’une baisse de 179 M$. Les profits avant ristourne se sont chiffrés à 2,42 G$.  

La direction rappelle que la vente de Monetico en 2019 au géant américain Global Payments avait eu un impact sur ses résultats.  

Desjardins dit avoir enregistré une bonne performance dans son réseau des caisses, dans le secteur de l’Assurance de dommages ainsi que du côté de Valeurs mobilières Desjardins. L’institution financière affirme avoir aussi enregistré 30 000 nouveaux membres.  

Malgré la pandémie, les déboursés totaux aux membres et à la collectivité sont restés les mêmes qu’en 2019, soit 445 M$. Les ristournes pour les membres ont grimpé de 317 M$ à 330 M$, alors que les commandites, dons et bourses d’études ont chuté de 15 M$, pour atteindre 72 M$. Et, 43 M$ ont été dans le programme Avantages membre Desjardins. 

«Le Mouvement a eu une solide performance financière en 2020», a souligné le président et chef de la direction, Guy Cormier, lors d'une conférence de presse.  

Les revenus de la coopérative ont augmenté en 2020 s’élevant à 21,47 G$ contre 20,76 G$ en 2019.  

– Avec l’Agence QMI