/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien: François Legault réagit au congédiement de Claude Julien

Coup d'oeil sur cet article

Fervent amateur de hockey, le premier ministre du Québec, François Legault, avait quelques mots à dire au sujet du congédiement de l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Claude Julien, mercredi avant-midi.

• À lire aussi: Le Canadien congédie l'entraîneur-chef Claude Julien

• À lire aussi: Cinq choses à savoir sur Dominique Ducharme

En point de presse, M. Legault a été questionné sur l’annonce faite plus tôt en matinée par l’organisation montréalaise. Il a admis que les performances de l’équipe, actuellement, ne sont pas à la hauteur des attentes.

«Mon fils m’a parlé de ça hier soir [mardi] et il a été visionnaire. Il me disait que Claude Julien va perdre son emploi. On avait eu un bon début de saison [...] mais ce n’est pas beau à voir. Je pense, entre autres, aux deux matchs contre Ottawa, la désorganisation, a-t-il dit en évoquant les deux récentes défaites du Canadien aux mains des Sénateurs. Pourtant, on a une belle équipe, de bons joueurs, des excellentes lignes.»

  • Écoutez l'entrevue de Réjean Tremblay avec Antoine Robitaille sur QUB Radio:

M. Legault y est ensuite allé d’une tirade à l’intention des journalistes.

«Il n’est pas question que je devienne entraîneur du Canadien. Je confirme que je reste premier ministre», a-t-il blagué.

Le Tricolore a montré la porte à Julien ainsi qu’à l’instructeur associé Kirk Muller. Dominique Ducharme a été nommé entraîneur-chef sur une base intérimaire.