/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Ciman rentre à la maison

L’ancien de l’Impact devient entraîneur adjoint du CF Montréal

SPO-WHITECAPS VS IMPACT
Photo d'archives, Agence QMI Laurent Ciman a disputé trois saisons dans le maillot de l’Impact entre 2015 et 2017.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que le Canadien annonçait le congédiement de Claude Julien et de Kirk Muller, le CF Montréal annonçait le retour de Laurent Ciman.

Le défenseur central ne revient toutefois pas comme joueur. Il sera plutôt entraîneur adjoint au sein de la première équipe.

C’est donc dire que Ciman, 35 ans, prend sa retraite en toute discrétion après six saisons en MLS et onze autres en Belgique en plus d’un bref passage à Dijon en Ligue 1, en 2018-2019.

Outre l’Impact, avec qui il a joué de 2015 à 2017, il a également porté les couleurs du Los Angeles FC (2018) et du Toronto FC (2019-2020).

À la maison

En trois saisons avec l’Impact, Ciman a disputé 85 matchs pour un total de 7589 minutes, récoltant deux buts et trois passes. Il a participé au match des étoiles en 2015, étant aussi nommé défenseur de l’année dans la MLS.

Ni Ciman ni le directeur sportif Olivier Renard n’étaient disponibles pour une entrevue mercredi. Ils ont cependant réagi par voie de communiqué.

« Je suis très content d’être de retour à la maison, a indiqué Ciman. C’était mon souhait depuis longtemps et j’ai cette grande opportunité pour moi et ma famille. Je veux maintenant apporter ma pierre à l’édifice. »

Laurent Ciman a incarné le défenseur central moderne comme on se l’imagine avec une bonne mobilité et une envie d’avoir le ballon et de se projeter vers l’avant pour appuyer l’attaque.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les partisans de l’Impact l’ont rapidement adopté quand il est arrivé au début de la saison 2015, juste à temps pour participer à la belle aventure de la Ligue des champions de la CONCACAF qui s’est terminée par une défaite en finale contre Club América.

Ciman sera donc un bon mentor pour les arrières du CF Montréal qui, outre Rudy Camacho (29 ans) et Kiki Struna (30 ans), sont tous âgés de moins de 25 ans et ont peu d’expérience professionnelle.

Chez lui

Ciman n’a jamais caché qu’il avait accepté l’offre de se joindre à l’Impact en 2015 parce qu’après avoir fait de nombreuses recherches, sa conjointe et lui avaient réalisé que leur fille Nina, qui est autiste, aurait accès à de meilleurs soins au Québec.

Ils se sont donc rapidement intégrés à leur nouvel environnement et se sont installés sur la Rive-Sud de Montréal. Ciman n’avait pas caché sa déception quand il avait été échangé au Los Angeles FC en retour de Raheem Edwards et Jukka Raitala en marge du repêchage d’expansion, le 12 décembre 2017.

Il avait ensuite rebondi chez l’ennemi torontois en 2019 après un passage peu fructueux à Dijon, en France.