/finance
Navigation

Des dirigeants d'Air Canada vendent des actions

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les jeunes entreprises d’ici et de l’actualité des entreprises cotées en Bourse.

Des gains totaux de 1,1 million $ 

Cinq dirigeants d’Air Canada ont empoché des gains totalisant plus de 1 million $ en exerçant des options d’achat d’actions du transporteur. Le cours boursier d’Air Canada reste deux fois moins élevé que lors du sommet historique atteint en janvier 2020, mais le titre a récemment repris du poil de la bête. Plusieurs analystes croient que l’industrie aérienne a finalement atteint le fond du baril et que la situation s’améliorera graduellement.

Foodtastic récolte 50 millions $ 

Le franchiseur de restaurants Foodtastic vient de recueillir 50 M$ de la part d’Oaktree Capital et de JHR Capital. En 2018, les deux firmes américaines avaient injecté 47 M$ dans Foodtastic. Le réseau de l’entreprise québécoise compte 130 restaurants sous des enseignes comme La Belle et La Bœuf, Carlos & Pepe’s, Nickels et Bacaro. Foodtastic a récemment annoncé l’acquisition des cafés Second Cup.

Une des filles d’Alain Bouchard chez Stingray 

Le distributeur de contenu audio Stingray a nommé hier Karinne Bouchard à son conseil d’administration en remplacement de John Steele. Mme Bouchard est cheffe globale de la trésorerie chez Alimentation Couche-Tard depuis un peu plus d’un an et fille de l’un des fondateurs du détaillant, Alain Bouchard. M. Steele est un ex-dirigeant de NewCap, une chaîne de stations de radio acquise par Stingray en 2018.

Power Corporation rachète des actions 

Le conglomérat Power Corporation a annoncé cette semaine sa volonté de racheter jusqu’à 30 millions de ses actions, soit 5,3 % de l’ensemble des titres non détenus par la famille Desmarais. Il y a un an, Power avait exprimé les mêmes intentions, mais, au bout du compte, l’entreprise n’a racheté qu’un peu plus de 7 millions d’actions au coût de 193 M$.

Le CN resserre sa gouvernance 

Capture d'écran Twitter

Le Canadien National a dévoilé cette semaine une série de mesures visant à améliorer sa gouvernance. Son conseil passera de 14 à 11 membres et l’âge de la retraite de ses membres sera réduit de 75 à 72 ans. L’entreprise ferroviaire compte aussi accroître le nombre de femmes, de personnes racisées, d’autochtones, de handicapés et de membres des minorités sexuelles à son conseil. Enfin, le CN créera un comité consultatif autochtone. Sur la photo, le PDG du Canadien National, Jean-Jacques Ruest.