/sports/soccer
Navigation

Hassoun Camara: Un centre de soccer qui a fait mal

Hassoun Camara: Un centre de soccer qui a fait mal
Photo Joël Lemay, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien joueur de l’Impact Hassoun Camara a publié un livre sur l’entrepreneuriat, Saisir sa chance, peu de temps après avoir remisé ses chaussures à crampons, mais il a dû se déclarer insolvable à la fin 2019 et faire une proposition à ses créanciers.

• À lire aussi: D'anciens athlètes gagnants dans le sport, mais perdants en affaires

  • Écoutez les détails de l’enquête du journaliste Jean-François Cloutier ici  

En cause, l’acquisition d’une bâtisse dans Hochelaga-Maisonneuve destinée à un projet de centre de soccer, Le Park, qui lui a occasionné des dettes s’élevant à des centaines de milliers de dollars. Selon des documents, l’ancienne star de l’Impact a dû mettre en gage un VUS Porsche Macan par la même occasion. Ses revenus déclarés s’établissaient à tout juste 4083 $ par mois (49 000 $ par année), peut-on lire dans les documents d’un syndic.

Restos et magazine

Cela n’empêche pas Camara, qui vient d’être repêché par Radio-Canada, d’être optimiste pour l’avenir. Le sportif a aussi des intérêts dans une chaîne de restaurants de cuisine africaine à Paris, Osè, qui compte pour l’instant deux établissements. « On nous a dit qu’il n’y avait pas de marché, mais on a décidé de foncer quand même », déclare-t-il. Il avoue que la pandémie a failli avoir raison de ce rêve, mais il y a survécu. Il a aussi un magazine, le Victoire Magazine. Camara est convaincu que des jours meilleurs sont à venir pour lui sur le plan financier.