/sports/hockey
Navigation

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction

Date limite des transactions dans la LNH: 12 avril

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La date limite des transactions dans la Ligue nationale de hockey a été fixée au 12 avril. Or, il est déjà possible de mettre en évidence quelques clubs qui se rangeront logiquement du côté des vendeurs. Les quatre formations se retrouvant présentement au dernier rang de leur section risquent notamment d’y figurer: les Ducks d’Anaheim, les Sabres de Buffalo, les Red Wings de Detroit et les Sénateurs d’Ottawa.

Pour dénicher quelques cibles potentielles dans ces équipes, l’Agence QMI a répertorié différents joueurs dont l’impact sur la masse salariale est inférieur à 4 M$. Autres critères retenus: avoir un minimum de 40 matchs d’expérience en séries éliminatoires et être un potentiel joueur autonome sans compensation au terme de la présente campagne ou après la saison 2021-2022.

Eric Staal

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Avec un salaire annuel moyen de 3,25 M$, le vétéran Eric Staal semble être une prise intéressante, d’autant plus qu’il devrait devenir joueur autonome sans compensation à la fin de la saison. Si les Sabres de Buffalo décident de l’échanger, il faut toutefois noter que Staal possède une clause partielle de non-mouvement lui permettant de refuser une transaction vers une destination figurant sur une liste d’équipes indésirables. Relativement à son expérience, le vétéran de 36 ans a notamment gagné la Coupe Stanley en 2006 avec les Hurricanes de la Caroline.

Bobby Ryan

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Depuis le retour du hockey en janvier, Bobby Ryan a démontré qu’il avait encore du gaz dans le réservoir, lui qui a amassé 11 points en 21 matchs avec les Red Wings. L’attaquant fait partie des meilleures aubaines dans la LNH, avec son contrat d’un an pour 1 M$. À propos de son passé dans les éliminatoires, Ryan avait été particulièrement impressionnant avec une récolte de 15 points en 19 matchs avec les Sénateurs d’Ottawa durant les séries de 2017.

Vladislav Namestnikov

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
Photo AFP

L’attaquant russe Vladislav Namestnikov a porté les couleurs de trois différentes équipes lors de la saison 2019-2020, participant notamment aux éliminatoires avec l’Avalanche du Colorado. En 12 matchs des séries, il a d’ailleurs inscrit quatre buts. Nul doute que Namestnikov pourrait quitter Detroit pour aider une nouvelle formation. Âgé de 28 ans, l’attaquant gagne 2 M$ par saison et son contrat est valide jusqu’au terme de la campagne 2021-2022.

Chris Tierney

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

L’attaquant Chris Tierney a encore une entente valide jusqu’à la fin de la saison 2021-2022 avec les Sénateurs et avec un impact de 3,5 M$ sur la masse salariale, ce ne sont pas toutes les équipes qui pourraient l’ajouter à leur formation. Cela étant dit, les Sénateurs pourraient trouver un moyen de l’échanger pour poursuivre la reconstruction du club.

Valtteri Filppula

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Le Finlandais Valtteri Filppula n’est plus celui qu’il a déjà été avec le Lightning de Tampa Bay ou les Red Wings de Detroit, lors de son premier passage dans l’État du Michigan, au début de sa carrière. Cela dit, l’attaquant peut apporter sa contribution à une équipe qui prétend aux grands honneurs. À 36 ans, Filppula compte 166 matchs d’expérience en séries éliminatoires. Il faisait partie de la formation des Red Wings lors de la conquête de la Coupe Stanley en 2008. Il s’est rendu une seconde fois en finale, avec le Lightning, mais sans pouvoir soulever le précieux trophée. Filppula, qui gagne un salaire de 3 M$ cette saison, possède une clause partielle de non-mouvement.

Cody Eakin

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Pouvant évoluer au centre, Cody Eakin a un impact de 2,25 M$ sur la masse salariale des Sabres. Son entente est par ailleurs valide jusqu’au terme de la saison 2021-2022. Eakin a beaucoup ralenti après avoir inscrit 22 buts dans l’uniforme des Golden Knights de Vegas en 2018-2019. Un nouveau changement d’air pourrait lui être bénéfique alors qu’il compte 50 matchs d’expérience lors des séries, dont 27 dans l’uniforme des Golden Knights.

Rickard Rakell

Le Suédois Rickard Rakell est talentueux et dispute présentement ses meilleures années. Les Ducks pourraient l’envoyer sous d’autres cieux s’ils obtiennent un bon retour leur permettant de bâtir pour l’avenir. C’est un risque calculé, car Rakell a un contrat qui se termine à la fin de la saison 2021-2022. Chose certaine, il s’agit d’un joueur alléchant, qui a notamment eu des campagnes de 33 et 34 buts, en 2016-2017 et 2017-2018, respectivement.

Ryan Miller

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

À 40 ans, la carrière du gardien Ryan Miller tire à sa fin. Pourrait-il quitter les Ducks pour ajouter de la profondeur à une autre équipe devant le filet? Peut-être, mais sans doute comme troisième gardien... Miller n’a jamais gagné de Coupe Stanley, mais il a déjà vécu l’expérience des éliminatoires avec Buffalo, St. Louis, Vancouver et Anaheim. Écoulant présentement un contrat d’un an pour 1 M$, le gardien risque fortement d’annoncer sa retraite à la fin de la campagne.

Darren Helm

LNH: 9 cibles potentielles pour une transaction
AFP

Le vétéran Darren Helm, qui est âgé de 34 ans, est à Detroit depuis le début de sa carrière. Il a d’ailleurs soulevé la coupe Stanley avec les Red Wings dès sa première saison, en 2008. S’il souhaite ajouter une autre conquête, il va sans dire que l’attaquant devra fort probablement quitter Detroit. Le Manitobain gagne toutefois un salaire moyen relativement élevé (3,85 M$) pour sa mince production offensive. Fait intéressant: il pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la saison.

À considérer également:  

Colin Miller

Comme en fait foi le précédent palmarès, les défenseurs intéressants ne semblent pas très nombreux sur le marché. Colin Miller ne compte que 30 matchs d’expérience durant les séries éliminatoires. Il demeure néanmoins un candidat à considérer. Le salaire annuel moyen de Miller est toutefois de 3,875 M$. Les Sabres de Buffalo risquent peut-être de vouloir conserver ses services, lui qui est encore sous contrat en vue de la saison prochaine.

Jonathan Bernier

Le gardien québécois Jonathan Bernier, qui évolue avec les Red Wings de Detroit, n’a pas eu l’occasion de participer souvent aux éliminatoires. Il y totalise neuf matchs, soit un avec les Kings de Los Angeles, quatre avec les Ducks d’Anaheim et quatre autres avec l’Avalanche du Colorado. Malgré tout, il pourrait être une option pour une équipe recherchant de la profondeur devant le filet. À 32 ans, le gardien originaire de Laval dispute la dernière année d’un contrat lui rapportant en moyenne 3 M$ par saison.