/weekend
Navigation

La carrière de Sylvie Léonard en cinq photos souvenirs

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs

Sylvie Léonard
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

PETITE FLEUR  

Sylvie Léonard
Photo d'archives

 La comédienne de 27 ans, en 1983, désormais reconnue du grand public grâce à son rôle d’Annick, la « petite fleur » du téléroman Terre humaine. Elle avait terminé l’option théâtre du Cégep de St-Hyacinthe huit ans plus tôt et cumulait les rôles depuis. Dès son jeune âge, Sylvie savait qu’elle voulait devenir comédienne et elle avait pris les moyens pour y arriver, en plus de parfaire une formation en danse. 

LA SOEUR DE JUNIOR  

Sylvie Léonard
Photo d'archives

 Il y a plus de 30 ans, dans le populaire téléroman de Victor-Lévy Beaulieu, L’Héritage, qui attirait plus de deux millions de téléspectateurs par semaine à Radio-Canada, la comédienne interprétait le rôle de Julie Galarneau, la sœur de Junior « Ostie toasté des deux bords ! » (Yves Desgagnés), avec qui elle avait une relation très particulière. Grâce à ce rôle, elle remporta le premier de ses nombreux prix d’interprétation Gémeaux en carrière.

L'AUTRE SYLVIE  

Sylvie Léonard
Photo d'archives, Normand Pichette

 Il y a déjà 22 ans, à l’été 1999, Sylvie Léonard et Guy A. Lepage, devenus le célèbre couple de l’émission Un gars une fille. Avec ses sketches de quelques minutes tournant autour des préoccupations quotidiennes de Sylvie et Guy, l’équipe avait renouvelé le genre sitcom. La comédienne recevra quatre prix d’interprétation au fil des ans pour le rôle humoristique de Sylvie.

ANNÉES BIEN REMPLIES  

Sylvie Léonard
Photo d'archives

 Lors des Internationaux du tennis en 2003. La série Un gars, une fille prenait fin, après sept mémorables saisons, et la comédienne retrouvait Guy A. Lepage sur le plateau du film Camping sauvage. Cette année-là, en plus d’être des séries télé Vice caché et Le monde de Charlotte, Sylvie retrouvait un autre camarade de jeu, Yves Desgagnés, qui la dirigea sur scène dans la pièce Bachelor.

L'ICÔNE DE LA MODE  

Sylvie Léonard
Photo d'archives

Sylvie Léonard endossait le rôle de Jackie Kennedy il y a une dizaine d’années, seule sur scène, en livrant le texte de l’auteure autrichienne Elfriede Jelinek, qui dresse le portrait de la première dame des États-Unis, au-delà des tailleurs Chanel, une femme trompée et cynique. Ce grand exploit de comédienne lui vaudra le prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre.


 ▶ Sylvie Léonard interprète l’un des personnages pivots de la nouvelle mouture de la série Caméra Café. Devant la machine à café, elle incarne le personnage de la verbomotrice Francine, spécialiste inefficace des réseaux sociaux. Aux côtés de toute une nouvelle bande de personnages, dont Anne-Élisabeth Bossé, Marie-Soleil Dion, José Gaudet et Didier Lucien. Les mardis 21 h, à TVA.

▶ La comédienne est de la pièce Vania et Sonia et Macha et Spike, une satire mordante entre « Tchekhov et Blanche-Neige » qui raconte la visite de l’actrice vedette Macha (Sylvie Léonard) à sa sœur et à son frère pour qu’ils cessent de vivre à ses crochets. Avec Christian Bégin, Nathalie Mallette et Anne Casabonne. Au Rideau Vert, mais reportée à cause de la COVID-19.

▶ On peut revoir Sylvie Léonard dans la peau de la formidable sarcastique Madeleine de la série Lâcher prise, aux côtés de Sophie Cadieux, à l’extra de ici tou.tv.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.