/misc
Navigation

Pilule de secours

Coup d'oeil sur cet article

Le scoop de la semaine, juste après le congédiement de Claude Julien, c’est la surconsommation de Viagra de contrebande chez de jeunes hommes de 18 à 40 ans.

Depuis quand les jeunes ont-ils besoin de viagra ? 

Sans doute depuis que l’amour a cédé la place à la performance sexuelle. Depuis que les jeunes garçons ont accès facilement aux sites pornos. Seuls devant leur ordinateur, ils consomment des images dont le marquis de Sade rougirait.

À l’âge auquel ils connaissent tout du Kamasutra et sont déjà en train d’en explorer les contours avec leurs jeunes partenaires, moi, je commençais à peine à frencher.

Oubliez les billets doux

Ils vivent dans un monde où l’on se donne rendez-vous sur des applications de rencontre.

Un monde où on n’a plus une blonde, mais une copine, quand ce n’est pas un ou une f... friend.

On est à des années-lumière de mes danses du samedi soir dans le gymnase de l’école secondaire et des séances de necking qui s’ensuivaient.

Sexe, drogue et paradis perdus

J’ai fumé du pot et du hasch, mais j’ai résisté aux drogues hallucinogènes qui ne donnent pas à l’avance le programme des festivités.  

Aujourd’hui, c’est bar ouvert : alcool, cannabis, ecstasy, cocaïne et maintenant Viagra !

On se fait des cocktails de drogue et on part pour la gloire sans craindre de baisser pavillon...

Hétéros, gais, bisexuels ou queers

Toujours à la recherche de sensations fortes, on raffole de ces pilules récréatives. 

Serait-ce parce que tout ce qui ne s’approche pas de l’image que l’écran nous renvoie est devenu d’un ennui mortel ? Les jeunes hommes se sentent-ils exposés à la peur de faire face à un être humain au lieu d’un personnage qui gémit et pose pour la caméra ?

Mais comment peuvent-ils résister à la pilule qui promet de faire grimper son ou sa partenaire dans les rideaux ou au sommet de l’extase ?