/sports/hockey
Navigation

Alexis Lafrenière est satisfait de sa progression

Alexis Lafrenière est satisfait de sa progression
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il ne connaît pas un début de carrière spectaculaire dans la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant des Rangers de New York Alexis Lafrenière croit qu’il a fait du progrès dans les dernières semaines. 

• À lire aussi: Les Bruins dominent les Rangers

«J’aime la façon dont je joue présentement», a affirmé le Québécois lundi, après l’entraînement des siens. 

«Mon dernier match avant cette saison s’est déroulé il y a environ 10 mois. Je me devais donc de retrouver la forme et mon rythme.» 

Lafrenière a également parlé de la pression qui vient avec le fait d’avoir été le tout premier choix du dernier repêchage du circuit Bettman. 

«De la pression, il y en aura toujours. J'essaie de me concentrer sur moi-même et de ne pas penser à ce qui se dit à l'extérieur», a déclaré le jeune homme de 19 ans. 

Mardi, contre les Sabres de Buffalo, Lafrenière disputera son 20e match en carrière. Lors des 19 premiers, il a touché la cible à deux reprises et fourni autant de mentions d’aide pour quatre points. 

«Lui et moi, nous nous sommes parlé un petit peu [lundi], a indiqué l’entraîneur-chef des Blueshirts, David Quinn. Parfois, le problème avec la situation dans laquelle il se trouve, c’est que nous essayons de faire jouer un patineur de 19 ans comme un patineur de 24 ans. Cela lui demande beaucoup de jouer des minutes importantes et d’évoluer sur nos deux premiers trios. Nous exigeons beaucoup d’un jeune de 19 ans et parfois, cela peut être irréaliste.» 

Le pilote des Rangers apprécie vraiment l’effort que son attaquant met pour progresser. 

«La bonne nouvelle pour nous tous, c’est qu’il fait tout en son possible pour s’améliorer, a dit Quinn. Il est facile à entraîner. Il veut apprendre et c’est un gars qui comprend à quel point il est important pour nous.» 

Présentement, l’entraîneur utilise Lafrenière avec Mika Zibanejab et Pavel Buchnevich sur une unité qui a pour mission d’inscrire des buts. 

«Je suis entouré de très bons joueurs, a exprimé l’ancien de l’Océanic de Rimouski. Mika excelle sur les 200 pieds de la patinoire, tandis que Buch se démarque en étant splendide en maniement de rondelle. Nous bâtissons une chimie, et les choses n'iront qu'en s'améliorant. Plus nous allons jouer, plus nous allons nous comprendre sur la glace.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.