/world/middleeast
Navigation

Explosion sur un navire israélien: l'Iran rejette les accusations de Netanyahu

Explosion sur un navire israélien: l'Iran rejette les accusations de Netanyahu
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Téhéran | L'Iran a rejeté lundi l'accusation du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu selon laquelle Téhéran est à l'origine d'une explosion sur un navire israélien en mer d'Oman, et a adressé une mise en garde à Israël. 

«Nous rejetons fermement cette accusation» car «la source de cette accusation est elle-même la moins crédible qui soit, ce qui en montre l'invalidité», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, dans une conférence de presse à Téhéran.

Le MV Helios Ray, un bateau israélien transportant des véhicules, effectuait le trajet entre la ville saoudienne de Dammam et Singapour, au moment de l'explosion survenue à bord la semaine dernière au large du sultanat d'Oman, selon Dryad Global, une société spécialisée dans la sécurité maritime.

Lundi, Benjamin Netanyahu a accusé l'Iran d'être à l'origine du sinistre. Deux jours plus tôt, le ministre de la Défense israélien, Benny Gantz, avait évoqué l'hypothèse d'une attaque de l'Iran contre le bateau israélien.

«Il est clair que c'est un acte iranien. Et pour ce qui est de ma riposte, vous connaissez ma politique. L'Iran est le plus grand ennemi d'Israël et je suis déterminé à l'arrêter et nous allons le frapper partout dans la région», a indiqué M. Netanyahu.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a jugé la déclaration de M. Netanyahu comme une «manœuvre de diversion» à des fins de politique intérieure qui «ne profite qu'au premier ministre corrompu du régime sioniste».

«Si le régime d'occupation de Jérusalem veut utiliser cette accusation comme base pour créer de nouvelles tensions, nous les surveillerons et les suivrons de près», a ajouté M. Khatibzadeh. «Si quelque chose se passe, nous y répondrons au moment opportun.»