/news/coronavirus
Navigation

Près de 3500$ pour 15 heures de quarantaine

Coup d'oeil sur cet article

Une Torontoise qui s'était rendue au Portugal pour pleurer la mort de son père a été accueillie à son retour par une facture de près de 3500$ en raison de la quarantaine obligatoire qui l'attendait à l'hôtel.

Christina Teixeira, une employée du gouvernement de l'Ontario, a expliqué à CTV News qu'elle était rentrée à Toronto avec son frère et sa fille samedi, à la suite d'un séjour d'une semaine au Portugal pour les funérailles de son père.

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Incapable de réserver un hôtel avant son retour comme l'exige le gouvernement pour faire une courte quarantaine en attendant d'obtenir un résultat de test de COVID-19 négatif, le trio a dû faire des appels à son arrivée à l'aéroport Pearson, pour finalement trouver une place à 369$ la nuit au Crowne Plaza Hotel. Or, à leur arrivée à l'établissement, les choses se sont gâtées.

«Lorsqu'on est venu pour s'enregistrer, le prix a soudainement bondi de 369 à 769$ la nuit plus taxes», s'est insurgée Mme Teixeira à CTV News, en expliquant que l'hôtel a justifié sa décision en plaidant qu'ils étaient trois, une information qu'elle assure avoir transmise au préalable.   

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Kristina Michaud, députée du Bloc québécois, porte-parole en matière de Sécurité publique et Protection civile, sur QUB radio:    

Pire encore, l'hôtel a obligé les voyageurs à payer pour trois nuits d'avance et a refusé de créditer les deux nuits restantes lorsque, le lendemain, Christina Teixeira et ses proches ont reçu des résultats de tests négatifs et ont pu rentrer chez eux poursuivre leur quarantaine de deux semaines.

Avec les taxes et divers frais ajoutés à leur facture, Mme Teixeira s'est retrouvée à devoir payer 3458$ pour 15 heures de quarantaine. Elle en veut au gouvernement, qu'elle accuse d'avoir mal préparé son plan.

L'Agence de la santé publique du Canada a souligné que les hôteliers qui reçoivent les voyageurs sont libres de fixer les prix comme bon leur semble.

Cet incident marque un nouvel écueil dans le plan fédéral de quarantaine à l''hôtel en attendant l'arrivée d'un test négatif, après l'arrestation d'un homme accusé d'avoir agressé sexuellement une voyageuse dans un hôtel près de l'aéroport Montréal-Trudeau la semaine dernière. Plusieurs voyageurs ont aussi dénoncé les conditions d'hébergement, notamment le manque de nourriture.

Le premier ministre Justin Trudeau avait promis, la semaine dernière, qu'il allait s'attaquer aux «pépins» qui sont survenus dans le contexte des quarantaines à l'hôtel.

À VOIR ÉGALEMENT  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres