/entertainment/shows
Navigation

Cinq régions passent en orange: les diffuseurs soulagés

Les spectacles recommencent la semaine prochaine dans cinq régions

concert OSQ
Photo d'archives Les salles de spectacles rouvriront lundi en zones orange, mais les spectateurs, en nombre limité, devront porter des masques.

Coup d'oeil sur cet article

Après cinq mois de fermeture, les salles de spectacles de Québec et de quatre autres régions peuvent enfin accueillir de nouveau des spectateurs en présentiel, dès lundi. « C’est une bonne nouvelle pour tout le monde », a réagi Dominique Thomas, directrice du Capitole.

• À lire aussi: Québec est prête à rouvrir; Montréal devra patienter

• À lire aussi: «On part de tellement loin»

• À lire aussi: Une partie du Québec passe en zone orange, statu quo dans le grand Montréal

Les diffuseurs de la capitale ne cachaient pas leur soulagement, mercredi, à la suite de l’annonce du gouvernement que Québec passait en zone orange. « C’est un pas de plus dans la bonne direction », a mentionné Samantha McKinley, de 3E évènement-expérience-émotion, gestionnaire de l’Impérial et du Festival d’été.

Les salles de spectacles sont déjà ouvertes depuis vendredi dernier dans six régions du Québec, dont le Bas-Saint-Laurent et la Côte-Nord, avec de nouvelles règles sanitaires. 

Un nombre limité de 250 personnes par salle a été fixé, en plus du port du masque de procédure qui est maintenant obligatoire en tout temps, même durant le spectacle. Les salles doivent également adapter l’heure de présentation des spectacles pour qu’à 21 h 30, heure du nouveau couvre-feu, tout le monde soit rentré à la maison. 

Des lieux sécuritaires

Mais les employés sont déjà familiers avec les protocoles, soutient Jean-François Ermel, directeur du marketing du Grand Théâtre de Québec.

« Lors du petit déconfinement l’été dernier, on a rodé et ajusté le protocole d’accueil, a-t-il dit. J’insiste sur le fait qu’on y a mis beaucoup d’efforts pour rendre l’expérience sécuritaire. Ç’a été une des clés du succès pour que les gens reviennent. Ce sera tout aussi rigoureux cette fois-ci. »

Quant à lui, le Palais Montcalm poursuivra sa programmation en webdiffusion, mais pourra aussi accueillir des spectateurs en présentiel, pour ces mêmes concerts. 

« Il y aura des gens sur le web, mais aussi en salle, a expliqué la directrice Sylvie Roberge. On a vraiment découvert qu’il y avait un public pour la webdiffusion. Les gens nous écrivent pour nous dire qu’ils espèrent qu’on continuera à offrir les deux options, soit venir en salle ou le regarder sur le web. » 

Quelques spectacles à voir  

THÉÂTRE PETIT CHAMPLAIN  

  • Lou-Adriane Cassidy, 12 mars  
  • Martin Deschamps, 13 mars  
  • Vincent Vallières, 25 et 26 mars    

PALAIS MONTCALM  

  • Fred Pellerin, 11 mars  
  • Thomas Hellman, 12 mars  
  • Ian Kelly, 24 mars  
  • Gabrielle Shonk, 26 mars    

IMPÉRIAL   

  • Gab Bouchard, 11 mars  
  • Fred Fortin, 12 et 13 mars    

CAPITOLE  

  • Roch Voisine, 11 et 12 mars  
  • Premier ciel, l’héritage musical d’Harmonium, 13 mars    

CENTRE D’ART LA CHAPELLE  

  • Jean-François Mercier, 10 mars  
  • Ben et Jarrod, 11 mars  
  • France D’Amour, 18 mars  
  • Valérie Clio, 27 mars  
  • Miro, 26 mars