/portemonnaie/realstate
Navigation

Nouveau proprio? Voici la liste de toutes les dépenses qui vous attendent

Coup d'oeil sur cet article

Devenir propriétaire est une grande étape de vie... qui coûte cher! Après avoir économisé une bonne mise de fonds, il faut également prendre en compte d’autres dépenses en vue du jour de déménagement : taxes ici et là, honoraires du notaire, la compagnie de déménagement et plus encore. Voici toutes les dépenses auxquelles vous devez penser avant de vous installer dans votre cocon.  

1. La fameuse taxe de bienvenue 

Bienvenue! C’est comme ça que la taxe de bienvenue vous accueille à votre nouvelle propriété! Une bonne nouvelle pour votre portefeuille... #NOT! En effet, cette taxe aussi appelée le droit de mutation doit être payée quelques semaines ou quelques mois après l’acte notarié de votre propriété. 

La taxe de bienvenue varie selon la municipalité, la ville et le type d’habitation. Par exemple, pour un condo à Montréal à 250 000$, on calcule la taxe de droit de mutation à 2236$. 

Pour la calculer, rendez-vous ici.

2. Les autres taxes... 

Pour participer à la vie citoyenne de votre municipalité, vous devez également débourser divers montants pour les taxes scolaires et les taxes municipales aussi appelées taxes foncières. On calcule ces taxes selon la valeur estimée d’une propriété. Votre notaire se chargera du calcul en date de la transaction immobilière. 

Par exemple, pour un condo à Montréal à 250 000$, on calcule la taxe scolaire à 236$ et la taxe municipale à 2132$. 

Pour calculer la taxe scolaire, rendez-vous ici.

Pour calculer la taxe municipale, rendez-vous ici.

3. Les honoraires du notaire 

Qu’il s’agisse d’une première ou d’une dixième propriété, un acheteur doit toujours faire appel aux services d’un notaire. En effet, le notaire est indispensable, car il est responsable de la préparation de l’acte de vente, de l’acte hypothécaire et de l’inscription de la propriété au Registre foncier. 

Vous avez au moins le luxe de choisir votre notaire. C’est déjà ça! Les coûts varient selon les régions et les villes. À Montréal et ses environs, il faut prévoir un minimum de 1000 $ pour couvrir ses honoraires. Rendez-vous sur le site de la Chambre des notaires du Québec pour connaître davantage les détails de facturation d’un notaire.

4. Les frais de l’inspecteur 

Pour éviter les mauvaises surprises, les services d’un inspecteur en bâtiment sont importants. Lors de l’achat d’une maison centenaire par exemple, il est important d’identifier les rénovations à faire et les autres faiblesses de la propriété. L’inspecteur vous informe des frais à prévoir pour les prochaines années.  

Les frais d’inspection dépendent de l’âge du bâtiment, mais il faut prévoir environ 500$. 

5. Les premiers frais de copropriété 

Si vous êtes nouvellement propriétaire d’un condo, des frais de copropriété font aussi partie de votre liste de dépenses. Communément appelés frais de condo ou charges communes, ces frais permettent de payer les frais liés à l'entretien et les travaux nécessaires de votre immeuble (ascenseur, gym, gardien de sécurité, garage...) 

Les frais mensuels varient d’un immeuble à un autre et selon les services offerts. 

En 2016, la Fédération des chambres immobilières du Québec a effectué une enquête qui dévoilait que la moyenne des frais mensuels de copropriété sur l’île de Montréal s’élevait à 234$. 

6. La compagnie de déménagement 

Le jour J est enfin arrivé : c’est l’heure du déménagement! Les services d’une compagnie de déménagement sont loin d’être donnés. Tout dépend de la saison, de la distance, du nombre d’heures et de la grandeur de la propriété. 

Selon la plateforme de déménagement au Québec de soumissions Gvota, le tarif d’un déménagement le 1er juillet est de 160$ de l’heure pour deux hommes et 220$ pour trois hommes. De janvier à mars, ces prix chutent à 85$ de l’heure pour deux hommes et 105$ pour trois hommes. Pour un condo deux chambres, prévoyez un déménagement de 4 à 6 heures avec deux hommes ou entre 3 et 5 heures avec trois hommes. 

7. Rénovations de base : peinture, installation de luminaires, électros... 

La peinture n’est pas au goût du jour et il est temps de remplacer votre sécheuse qui ne sèche plus? Si oui, ces frais de rénovations de base peuvent aussi coûter une petite fortune. Dépendant du nombre de murs à repeindre ou encore le nombre de luminaires et d’électro à remplacer, la facture peut rapidement grimper. 

Surveillez les soldes de fin de saison et commencez la chasse aux aubaines ! 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux