/news/coronavirus
Navigation

Variants de la COVID: «vraiment un risque que les choses se détériorent»

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement a raison de s’inquiéter de la propagation des variants de la COVID-19 dans la province, croit le Dr Gaston De Serres.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec passerait en zone orange, à l'exception du grand Montréal

• À lire aussi: Montréal: les nouveaux cas de COVID-19 sont nombreux chez les jeunes âgés de 5 à 17 ans

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

«Je pense que c’est une préoccupation qui n’est pas théorique, il y a vraiment un risque que les choses se détériorent», soutient le médecin-conseil à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). 

Le Dr De Serres considère que plusieurs facteurs entourant la transmission du virus dans la province sont toujours peu connus. 

«Je pense que la situation actuelle, pour les variants, reste incertaine. C’est-à-dire que c’est assez récent qu’au Québec, on a pu commencer à détecter les variants, et ce qu’on ne sait pas bien, c’est: est-ce qu’ils sont en augmentation malgré les mesures actuelles qui sont en place?» expose-t-il. 

«Si, d’une semaine à l’autre, la proportion de variants est en augmentation avec ce qui est déjà en place, évidemment, si on relâche les mesures, on va avoir une augmentation encore plus rapide», ajoute le Dr De Serres.

Il faut donc que le gouvernement soit prudent dans le déconfinement de la province. 

«C’est certain qu’actuellement, d’être prudent dans ce qu’on va relâcher, je pense que c’est essentiel, parce qu’on ne connaît pas assez bien, justement, ce qui se passe au niveau de l’ensemble du Québec, en termes d’évolution», affirme le médecin-conseil de l’INSPQ. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres