/entertainment/star-academie
Navigation

Alicia Moffet: la vie après les concours

Alicia Moffet: la vie après les concours
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Alicia Moffet est entrée dans l’industrie de la chanson par une porte appelée La Voix, en 2015. Dimanche, elle renouera avec la frénésie d’un grand plateau de spectacle de téléréalité, cette fois à titre d’artiste invitée à Star Académie. Discussion sur la vie après les concours.

La jeune sensation web a beau avoir adoré son expérience à La Voix, elle avoue spontanément que, si on lui avait donné le choix, il y a six ans, elle aurait préféré se soumettre à la formation intensive de Star Académie, se disant admirative des outils que les participants y acquièrent.

Bien se connaître

Habituée des compétitions, Alicia Moffet avait également participé auparavant à l’émission canadienne The Next Star, de la chaîne anglophone YTV, où elle avait remporté les grands honneurs. C’est d’ailleurs au moyen de cette tribune que les recherchistes de La Voix l’avaient repérée et conviée à tenter sa chance à leurs préauditions. À ses débuts, la jeune femme a aussi fait quelques crochets par des concours locaux, dont Trois-Pistoles en chansons.

«Avant tout, malgré l’engouement et le rêve que ça génère, je pense que c’est super important de prendre le temps de se "grounder" et de comprendre l’artiste qu’on est, réfléchit la principale intéressée à voix haute. Dans le monde de la musique, si tu ne connais pas l’artiste que tu es, tu vas te le faire dire sans que ça soit trop long! On va vouloir te dire quoi faire, et tu vas te mettre à emprunter plein de chemins, pour finalement te perdre complètement.»

«C’est donc important de se comprendre. Et, ensuite, d’écrire, écrire, écrire de la musique. Écrire le plus possible. Quand on approche des gens dans le milieu de la musique pour travailler avec eux, les premières choses qu’ils veulent savoir, c’est qui tu es comme artiste, et si tu écris de la musique. De toujours en avoir, ça nous rend prêts à toute éventualité.»

Si c’était à refaire, Alicia Moffet procéderait-elle différemment à certains égards?

«Avec le recul, vraiment pas, répond-elle du tac au tac. Au contraire, je suis vraiment contente d’avoir pris mon temps, à ma sortie de La Voix. J’ai même arrêté de chanter pendant un an ou deux; je me suis beaucoup cherchée, au lieu de sauter directement dans un contrat. J’ai eu des opportunités, mais rien qui correspondait à ma vision à moi. Sur le moment, ça peut être épeurant de refuser des offres qui pourraient être bénéfiques. Je suis contente d’avoir suivi mon instinct et mes valeurs.»

Incontournable Instagram

En quelques années à peine, Alicia a rapidement gravi la montagne de la popularité. Elle a maintenant un album à sa griffe, Billie Ave., lancé en juin dernier. Avant les Fêtes, elle recevait une distinction chère au cœur des jeunes, le prix Mammouth XXL, à la soirée Mammouth de Télé-Québec.

Mais la jeune maman n’aurait peut-être pas la carrière foisonnante qu’elle connaît aujourd’hui si ce n’était des réseaux sociaux, qu’elle a commencé à mettre à profit environ un an après son passage à La Voix. D’abord pour le plaisir, puis dans une perspective lucrative et de visibilité.

Sans trop le chercher, elle a vu son nombre d’abonnés grossir. Seulement sur Instagram, elle est désormais suivie par plus de 405 000 curieux. Aujourd’hui, son parcours de chanteuse est indissociable de ses communautés web. Alicia incite d’ailleurs les académiciens 2021 (elle rigole en ayant du mal à prononcer le mot «académicien») à exploiter pleinement les possibilités d’Instagram.

«Il peut y avoir des bons comme des mauvais côtés à Instagram, comme dans tout. Tout est une question de balance et de modération. Mais, dans la réalité d’aujourd’hui, je pense que c’est important, parce que c’est une plateforme qui permet d’avoir une belle proximité avec tes admirateurs. Les gens aiment pouvoir connaître les artistes qu’ils aiment. Si tu ne le fais pas, l’autre à côté va le faire! C’est correct de ne pas dévoiler sa vie au complet, mais de donner un peu de contenu aux gens qui aiment ton art, c’est une avenue que je conseille.»

Alicia Moffet participera à un pot-pourri réunissant entre autres Ludovick Bourgeois, Bleu Jeans Bleu et Sarahmée au variété de Star Académie, ce dimanche, à 19h, à TVA.