/sports/football
Navigation

«Big Ben» demeure à Pittsburgh

Ben Roethlisberger, le numéro 7 des Steelers de Pittsburgh, lance une passe durant une partie.
AFP Ben Roethlisberger, le numéro 7 des Steelers de Pittsburgh, lance une passe durant une partie.

Coup d'oeil sur cet article

Les Steelers de Pittsburgh et le quart-arrière Ben Roethlisberger se sont entendus sur les clauses d’un nouveau contrat. 

La formation de la Pennsylvanie en a fait l’annonce sur son site internet, jeudi. Les deux parties uniront leurs efforts pour une 18e année, en 2021.

«C’est un grand honneur d’être un Steeler et de tout donner pour cette organisation, a indiqué Roethlisberger, dans un communiqué émis par les Steelers. Je suis reconnaissant d’être à ce stade de ma carrière et d’ajuster mon contrat afin d’aider l’équipe à s’occuper d’autres joueurs importants qui ont contribué à notre succès. J’aime ce sport et j’aime la compétition. Je crois en cette équipe et en moi-même lorsqu’on fait appel à mes services.»

Selon le réseau ESPN, Roethlisberger a accepté de réduire son salaire. Celui à qui il restait une saison de contrat, qui devait lui rapporter 19 millions $, empochera finalement 14 millions $. Le pacte sera valide jusqu’à la fin de la saison 2022. Cette nouvelle entente permettra aussi aux Steelers d’épargner 15 millions $ sur la masse salariale.

«Nous savons que Ben peut encore jouer à un haut niveau et faire des choses spéciales pour cette équipe, a mentionné le directeur général de l’équipe, Kevin Colbert. Notre but demeure le même, soit de bâtir une équipe qui prétend aux grands honneurs. Nous sommes heureux que Ben soit un des meneurs qui nous permettra d’atteindre cet objectif.»

La saison dernière, les Steelers avaient entamé la saison avec une séquence de 11 victoires. Ils ont toutefois perdu quatre de leurs cinq derniers matchs de la campagne, avant de s’incliner dès le premier tour éliminatoire.

Pour sa part, le pivot de 39 ans a seulement manqué un match la saison dernière. En 15 rencontres, il a amassé 3803 verges par la voie des airs, en plus de remettre le ballon 33 fois à un receveur pour un touché. Il a aussi été victime de 10 interceptions.