/entertainment/music
Navigation

Patrick Watson revisite Charles Trenet

Image d'archive
Photo MARIO BEAUREGARD Image d'archive

Coup d'oeil sur cet article

Le virtuose Patrick Watson offre aujourd'hui une nouvelle vie à Que reste-t-il de nos amours, immortelle pièce de Charles Trenet, près de 80 ans après sa sortie initiale.

C'est la COVID-19 qui a amené le Montréalais à revisiter ce classique, également repris au fil des ans par Dalida, Claude Blanchard, Nicole Martin et autres Françoise Hardy.

«Je regardais un vieux classique français, Baisers volés [François Truffaut, 1968], où j’ai entendu la chanson et ses paroles qui m’ont fait penser à la pandémie. J’ai su immédiatement que je devais la reprendre. Cette chanson résume bien ce que les gens ressentent en ce moment et c’est ce que je voulais partager», explique le chanteur par voie de communiqué.


Écrite en 1942 par Charles Trenet, Que reste-t-il de nos amours a également été traduite, puis popularisée, dans plusieurs langues, dont l'anglais, l'italien, le portugais et le polonais. Devenue I Wish You Love dans la langue de Shakespeare, elle a été chantée par Frank Sinatra, Barbra Streisand, Marlene Dietrich et Nat King Cole.

La version de Patrick Watson est désormais disponible sur les plateformes d'écoute en continu.

À VOIR AUSSI