/news/coronavirus
Navigation

«Les variants pourraient changer la donne»

Coup d'oeil sur cet article

«Les variants sont bel et bien présents au Québec, et c’est eux qui pourraient changer la donne», explique le virologue et professeur au Département des sciences biologiques de l’UQAM Benoit Barbeau.  

• À lire aussi: Passage à la zone orange: les assouplissements viennent avec des responsabilités

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Pour lui, les variants sont encore dangereux, et ce, malgré la campagne de vaccination québécoise. 

«Il faut être le plus rapide possible, mais on dépend des ressources humaines», affirme-t-il, en parlant de la cadence de vaccination.

Toutefois, Benoit Barbeau se fait rassurant; les vaccins utilisés en ce moment sont tout de même efficaces face aux variants. Même si plusieurs nouvelles souches démontrent une résistance partielle à certains d’entre eux, pour le virologue, il n’est pas question de s’inquiéter. 

Et qu’en est-il des régions déconfinées dans lesquelles les variants sont de plus en plus présents? Benoit Barbeau mentionne que le gouvernement doit surveiller de près la situation tout en augmentant le rythme de vaccination dans les régions. 

L’expert trouve toutefois que l’équilibre entre les possibles éclosions de variants et la levée de certaines mesures sanitaires est précaire et pense que la situation pourrait dégénérer rapidement. 

À VOIR ÉGALEMENT:  

 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres