/sports/jo
Navigation

Jacqueline Simoneau: les Jeux olympiques avant, les études en médecine ensuite

SWIM-WORLD-SYNCHRO
Photo AFP Jacqueline Simoneau. Natation artistique

Coup d'oeil sur cet article

La nageuse artistique Jacqueline Simoneau, qui attend la fin de la tenue des Jeux de Tokyo pour amorcer des études universitaires en médecine, espère que les JO auront lieu, mais demeure prudente.

« Je n’irais tout de même pas au risque de la santé des athlètes et du public. »

Comme plusieurs de ses pairs, elle va donc suivre les directives qui lui seront dictées par le Comité olympique canadien.

« Je vais faire ce que le Comité olympique canadien va me dire de faire parce que c’est un des meilleurs au monde. Ils nous gardent au courant de tous les développements et ça nous donne de la motivation.

« Ça pourrait être mes derniers Jeux, mais ce n’est pas encore décidé. Ça va aussi dépendre de mon domaine d’études. Mais si jamais ils sont annulés, on fera avec.

« Je pourrais toujours revenir en 2024, mais il faudrait que j’y pense parce que j’ai d’autres projets dans la vie. Quand les Jeux ont été reportés l’an passé, je n’ai pas eu de doute. Je suis assez optimiste. »