/news/coronavirus
Navigation

C’est l’euphorie après le passage en zone orange

Des citoyens ont pleuré de joie en levant des haltères après l’assouplissement des règles sanitaires

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la région sociosanitaire de l’Estrie a officiellement basculé en zone orange, hier, plusieurs clients étaient euphoriques de pouvoir retrouver les gyms et les restaurants de leur région après plusieurs mois de fermeture.

• À lire aussi - Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi - Restaurants: une réouverture qui «fait vraiment du bien» à Québec

Le Journal s’est rendu à Granby, à la frontière entre l’Estrie et la Montérégie, restée en zone rouge tout comme la grande région de Montréal, Lanaudière et les Laurentides.

Certains Granbyens ont pleuré des larmes de joie en levant des haltères dans leur gym. D’autres croyaient rêver en retrouvant leur serveuse préférée. 

Les Estriens croisent désormais les doigts pour conserver ce semblant de normalité accordé par le premier ministre François Legault ce mois-ci.

Écoutez l'entrevue de Mathieu Pettigrew au micro de Richard Martineau sur QUB radio:

Pas de zone rouge  

Photo Francis Pilon

La propriétaire du centre Évolution, Guylaine Lachance, affirme que des récalcitrants en zone rouge ont tenté de s’inscrire à son gym hier. 

« Ça fait beaucoup de gestion. Mais moi, je leur dis clairement non, c’est contre les règles. Il y a même un homme qui m’a appelée, et quand j’ai refusé, il m’a dit qu’il va trouver un centre d’entraînement plus compréhensif que le nôtre », raconte-t-elle en soupirant. 

Mme Lachance indique aussi que des clients sont rentrés chez elle en pleurant de joie hier matin. Une quinzaine de personnes attendaient en file à 6 h pour l’ouverture.   

  • Écoutez la chronique de Sophie Durocher avec Pierre Nantel sur QUB radio:   

Déjeuner avec fébrilité  

Photo Francis Pilon

Pour la première fois depuis le mois d’octobre, Camille Gervais et David-Lee Macphail ont mangé des œufs et du bacon au restaurant l’Eggsquis, à Granby. 

« On est assez énervés. On dirait que je ne réalise pas que je n’ai pas de masque pour déjeuner dans un endroit fermé, mais ça fait vraiment du bien », lance Mme Gervais. 

Les deux tourtereaux s’ennuyaient aussi d’être servis à une table par une serveuse ou un serveur.

« C’est soulageant d’être là. Je n’avais même pas faim. On est juste venus pour être ensemble quelque part d’autre que chez nous », mentionne en riant M. Macphall. 

Bouger pour sa santé mentale  

Photo Francis Pilon

Michelle Viens, qui est âgée de 71 ans, était bien heureuse de retrouver son entraîneur et les autres membres du centre d’entraînement Évolution, à Granby. 

« Ça me fait du bien d’être ici. Pour moi, c’est important de m’entraîner au gym, pour ma santé mentale surtout », précise Mme Viens. 

La septuagénaire fréquente les salles d’entraînement depuis 40 ans. 

Fêter ses 81 ans  

Photo Francis Pilon

Rollande Comptois (debout sur la photo) a invité sa sœur Lorette Fortin au restaurant l’Eggsquis de Granby pour célébrer son 81e anniversaire. Par un heureux hasard, celui-ci tombe la même journée où la région sociosanitaire de l’Estrie passe en zone orange. 

« On ne peut pas rassembler toute notre famille pour la fêter, se désole Mme Comptois. Je me suis dit, au moins, on va l’emmener manger au restaurant. On se trouve vraiment chanceux d’être en zone orange pour profiter de ça. » 

Lorette Fortin se dit aussi soulagée de pouvoir rencontrer des gens dans un lieu fermé.

Resto plein  

Photo Francis Pilon

 

Le copropriétaire du Pub St-Ambroise de Granby, Martin Bélair, indique que le stationnement de son entreprise est rarement aussi bondé un lundi midi. 

« C’est plein et on est vraiment content ! Tous les clients sont heureux de revenir. C’est vraiment le fun. C’est pas mal plus occupé qu’un lundi normal, et tant mieux », lance M. Bélair. Le copropriétaire rappelle que tous les clients doivent faire une réservation avant de se rendre dans un restaurant. Ils sont aussi obligés de présenter une preuve de résidence pour être admis. 

Les sportifs au rendez-vous  

Photo Stevens LeBlanc

Les appareils des salles d’entraînement, fermées pendant huit des 12 derniers mois, ont pu se remettre en marche hier, dès 5 h. Et les propriétaires étaient tout aussi fébriles que leurs clients de se remettre au sport. Les stationnements étaient bondés, les réservations se sont enchaînées toute la journée dans les centres d’escalade et les terrains de tennis affichent déjà complet pour la semaine.

« Je suis content », lance Dan Marino, le « combatif » propriétaire du Mega Gym Fitness de Québec, qui avait ouvert à la mi-juin en défiant les autorités. « Mais il ne faut plus jamais que ça ferme [...] même si on revient en zone rouge », poursuit celui qui veut prouver que les centres d’entraînement sont sécuritaires.

Prendre le temps  

Photo Stevens LeBlanc

Les propriétaires et les clients des restaurants situés en zone orange ont enfin retrouvé hier l’odeur alléchante d’un repas consommé dans la salle à manger, pour la première fois en près de six mois. « Il y avait des gens qui étaient dans le parking dès 5 h 30 ce matin ! On sentait le désir de se rasseoir pour prendre le temps de manger », raconte Claude Frenette, le propriétaire du Cora de la rue Bouvier, à Québec, où la gérante Sandra (photo) était très heureuse de reprendre du service.

Le bonheur à Québec  

Photo Stevens LeBlanc

Tous les occupants d’une résidence privée pourront désormais s’asseoir à la même table dans un restaurant en zone orange, a annoncé Québec hier, alors que les salles à manger recevaient leurs premiers clients depuis six mois. Auparavant, seuls deux adultes habitant à la même adresse étaient autorisés à partager une table, comme Johanne Morissette et Pierre Paradis, un couple venu manger hier au restaurant Cora de la rue Bouvier, à Québec.

À VOIR ÉGALEMENT... 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres