/news/cannabis
Navigation

Laval: nouvelle réglementation sur le cannabis

Laval: nouvelle réglementation sur le cannabis
ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Laval veut réglementer la production et la vente de cannabis sur son territoire, en encadrant notamment l’implantation de succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC).  

Deux projets de règlements municipaux ont été présentés mardi en conseil municipal visant à encadrer la production et la vente de cannabis dans certains secteurs de la ville et réduire les nuisances olfactives de la production de cette drogue douce. 

L’administration du maire Demers veut faire mieux que Québec en délimitant les zones blanches à 305 mètres, au lieu de 250 mètres entre un point de vente de cannabis et les établissements scolaires et les maisons des jeunes, comme le préconise la Loi provinciale. 

«Afin d’encadrer l’implantation des succursales de la SQDC à Laval, nous souhaitions imposer des limites claires qui viendraient compléter les modalités déjà annoncées par le gouvernement du Québec», a indiqué par communiqué Sandra Desmeules, conseillère municipale de Concorde — Bois-de-Boulogne, membre du comité exécutif et responsable des dossiers de la sécurité civile.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Selon le projet de règlement, l’implantation de succursales sera autorisée uniquement dans certaines zones commerciales, notamment sur les grandes artères. La vente de cannabis sera exclue des zones mitoyennes des projets de construction d’école et des terrains vacants. 

La production de cannabis sera permise dans certaines zones industrielles et dans des zones agricoles de faible superficie éloignées des quartiers résidentiels, a préconisé la Ville de Laval. 

Les projets de règlements seront présentés aux citoyens lors d’une consultation publique sur le zonage.