/world/pacificasia
Navigation

Séoul va augmenter de 13,9 % le financement de la présence militaire américaine

Séoul va augmenter de 13,9 % le financement de la présence militaire américaine
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Séoul | La Corée du Sud a accepté d'augmenter de 13,9 % sa contribution financière à la présence militaire américaine dans le pays, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères.  

La relation entre Séoul et Washington, deux capitales unies par une alliance militaire, a connu de grosses turbulences ces dernières années, le président Donald Trump accusant la Corée du Sud de ne pas suffisamment contribuer à la présence militaire américaine sur son sol, réclamant des milliards de dollars.

Quelque 28 500 soldats américains sont stationnés en Corée du Sud pour protéger le pays d'une éventuelle attaque nord-coréenne.

Selon les termes de cet accord, Séoul a accepté de verser 1180 milliards de wons (870 milliards d'euros) en 2021. 

Cette somme représente une hausse de 13,9 % par rapport aux quelque 920 millions de dollars que Séoul payait dans le cadre de l'accord précédent, qui a expiré en 2019. 

Elle est cependant loin d'atteindre celle que demandait initialement de l'administration de Donald Trump, qui était de 5 milliards de dollars par an.

Ce nouveau pacte «réaffirme la nécessité d'une présence stable des troupes américaines en Corée», a affirmé le ministère des Affaires étrangères à Séoul dans un communiqué. 

Il a souligné que cet accord va mettre fin à un problème qui durait depuis quinze mois.

Il doit désormais être approuvé par l'Assemblée nationale sud-coréenne.

Cette annonce intervient deux jours après le début de manœuvres militaires entre les deux pays mais à une échelle réduite en raison de la pandémie de CoOVID-19.

Ce 9e exercice pourrait susciter l'ire de la Corée du Nord qui depuis longtemps voit ces exercices militaires comme des préparatifs en vue d'une invasion.