/entertainment/movies
Navigation

Un 3e long métrage pour Chloé Robichaud

Yannick Nézet-Séguin sera conseiller pour Les jours heureux

Féminin Féminin
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Chloé Robichaud a terminé l’écriture de son troisième long métrage.

Coup d'oeil sur cet article

Sophie Desmarais, Christian Bégin, Maude Guérin et Nour Belkhiria se partageront la vedette du prochain film de la réalisatrice Chloé Robichaud, Les jours heureux, qui relatera le parcours d’une jeune chef d’orchestre. Yannick Nézet-Séguin collaborera au projet à titre de conseiller artistique et consultant musical. 

Les jours heureux sera le troisième long métrage de Chloé Robichaud, après Sarah préfère la course (2013) et Pays (2015). Au cours des dernières années, la cinéaste a réalisé plusieurs séries télé, dont Féminin\Féminin et Trop.

Le scénario des Jours heureux a récemment été soumis à la SODEC et à Téléfilm Canada. Si le projet obtient le feu vert des institutions financières, le producteur Pierre Even, de la boîte Item 7 (Rebelle, Café de Flore), prévoit lancer le tournage du film en août ou en septembre prochain.  

Les jours heureux mettra en scène le personnage d’Emma (Sophie Desmarais), une jeune chef d’orchestre qui vit une relation difficile avec son père et agent (Christian Bégin). Maude Guérin jouera la mère d’Emma tandis que Nour Belkhiria (Antigone) se glissera dans la peau d’une violoncelliste dont s’éprendra la chef d’orchestre.

« Quand Chloé [Robichaud] m’a dit qu’elle voulait situer l’histoire de son prochain film dans le milieu de la musique classique avec une chef d’orchestre, j’ai trouvé l’idée extrêmement intéressante parce que c’est un métier fascinant pour le grand public », souligne Pierre Even en entrevue au Journal

« Le film va nous permettre d’entrer dans la tête d’une jeune chef d’orchestre, mais va aussi suivre le parcours d’une femme qui tente de faire sa place dans un milieu dominé par des hommes. C’est un angle que Chloé voulait explorer dans son film. »

Une aide précieuse

Les jours heureux marquera les retrouvailles entre Chloé Robichaud et Sophie Desmarais qui avaient déjà tourné ensemble pour le premier long métrage de la cinéaste, Sarah préfère la course

Afin d’apprivoiser l’univers de la musique classique, Sophie Desmarais a déjà commencé à travailler avec Yannick Nézet-Séguin pour étudier et apprendre la gestuelle d’un chef d’orchestre. 

« C’est un travail très important parce que c’est le genre de chose que tu ne peux pas tricher à l’écran », indique Pierre Even. 

« Je dois dire que Yannick Nézet-Séguin est un partenaire absolument fantastique. Il passe beaucoup de temps avec Sophie (Desmarais) pour la coacher au niveau de la direction d’orchestre et il fait des suggestions à Chloé pour les choix musicaux du film. Il est très généreux. On discute aussi avec les gens de l’Orchestre Métropolitain [qui est dirigé par Nézet-Séguin] afin de voir s’ils pourraient participer au film si nos dates de tournage leur conviennent. Ce sont vraiment des collaborateurs précieux et très enthousiastes. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.