/investigations/health
Navigation

Le Canada traîne de la patte pour les vaccins

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Pamphyle Lemay, 96 ans, a été vacciné hier au Centre de foires de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau promet des livraisons de doses par millions, mais la vaccination contre la COVID-19 progresse à pas de tortue au Canada, après exactement un an de pandémie, aujourd’hui.

• À lire aussi: Plusieurs milliers de rendez-vous accessibles aux 70 ans et plus à Montréal

• À lire aussi: Vaccins: AstraZeneca et Johnson & Johnson déconseillés aux catholiques

• À lire aussi: Un nouveau laboratoire pour étudier les virus infectieux

Force est de constater que le taux de gens vaccinés chez nous est bien loin derrière celui des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Espagne. Par contre, selon les statistiques officielles, le Canada fait tout de même mieux que certaines nations comme la Chine et la Russie. Pendant ce temps, des pays en avance dans la vaccination, comme Israël, sont en train de revenir à la vie normale après des mois de confinement. 

Au Québec, il faudra être patient. Le premier ministre François Legault a indiqué cette semaine qu’il pourrait permettre certains rassemblements à la maison « une fois que tous les 65 ans [et plus] vont être vaccinés »... d’ici environ deux mois.

Nombre de doses administrées par 100 personnes   

*Certains ont reçu plus d’une dose  

  • Israël : 102,3  
  • Émirats arabes unis : 63,6  
  • Royaume-Uni : 34,6  
  • États-Unis : 27,5  
  • Chili : 25,9  
  • Serbie : 25,1  
  • Hongrie : 14,1  
  • Danemark : 12,8  
  • Turquie : 11,9  
  • Norvège : 11,1  
  • Espagne : 10,1  
  • Allemagne : 9,4  
  • France : 8,6  
  • Canada : 6,5  
  • Russie : 4,6  
  • Chine : 3,6   

Israël     

Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu (à gauche), et le maire de Jérusalem, Moshe Lion, sur la terrasse d’un restaurant, dimanche.
Photo AFP
Le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu (à gauche), et le maire de Jérusalem, Moshe Lion, sur la terrasse d’un restaurant, dimanche.

Après le succès de sa campagne massive de vaccination, ce pays du Moyen-Orient a mis en place une série de mesures de déconfinement. Depuis dimanche, c’est le quasi-retour à la normale. Les Israéliens peuvent aller manger au restaurant et les enfants sont de retour sur les bancs d’école. Ils doivent toutefois présenter un « passeport vert », qui vient confirmer qu’une personne a reçu les deux doses d’un vaccin ou qu’elle est guérie de la COVID-19.  

Royaume-Uni    

Le pays européen a annoncé un plan de déconfinement progressif pour l’Angleterre, visant à lever toutes les restrictions d’ici le 21 juin. La première phase entamée lundi a permis la réouverture des écoles et permettra la reprise des sports extérieurs le 28 mars. Tous les commerces rouvriront le 12 avril, et les restaurants, les pubs, les hôtels, les musées et les cinémas pourront rouvrir leurs portes le 17 mai. 

États-Unis    

Quebec
Photo AFP

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé en début de semaine que les personnes vaccinées contre la COVID-19 peuvent se réunir en petits groupes sans masque et sans avoir à respecter la distanciation physique. Les gens concernés sont ceux qui ont attendu deux semaines après avoir reçu les deux doses des vaccins de Pfizer/BioNTech ou de Moderna, ou qui ont reçu une injection de celui de Johnson & Johnson.  

Turquie     

Depuis le début du mois de mars, les provinces de cette nation du Moyen-Orient peuvent commencer à assouplir leurs restrictions selon un système de codes de couleurs, basé sur le taux de contamination. Par exemple, le couvre-feu imposé les fins de semaine a été levé dans les zones à plus faible risque. Les restaurants ont également ouvert, sauf dans les zones à risque très élevé. 

Espagne     

Depuis la fin février, plusieurs régions ont assoupli leurs restrictions en permettant par exemple la réouverture des restaurants, des terrasses ou des commerces. La Ville de Madrid a notamment fait passer son couvre-feu de 22 h à 23 h, et les restaurants et les bars peuvent rester ouverts jusqu’à cette heure. 

Allemagne    

Le pays d’Europe de l’Ouest a présenté la semaine dernière un plan de déconfinement progressif. Les rassemblements entre deux foyers, d’un maximum de cinq personnes, sont désormais permis. Les librairies, les fleuristes, les écoles de conduite sont aussi ouverts.  

Danemark     

Le pays scandinave a levé certaines restrictions au début du mois de mars. Le gouvernement a notamment annoncé que des commerces allaient pouvoir rouvrir, mais qu’ils devront avoir le feu vert des autorités sanitaires du Danemark. Les activités sportives extérieures ont aussi repris. Les écoles secondaires pourront de leur côté rouvrir dans l’ouest du pays. 

Sources : Our World in Data, médias, gouvernements nationaux


À VOIR AUSSI: