/sports/opinion/columnists
Navigation

Évolution constante chez Yamaha

X
Photo courtoisie Le Sidewinder S-TX demeure toujours une valeur sûre pour les amateurs qui veulent profiter de randonnées à deux dans les sentiers.

Coup d'oeil sur cet article

À la suite de la présentation de West Yellowstone au Montana, le Journal vous offre une série de reportages sur les nouveautés 2022 des quatre grands fabricants de motoneiges. Aujourd’hui, le fabricant japonais Yamaha.

Cette année encore, Yamaha poursuit sa progression avec quelques nouveaux modèles et des Sidewinders avec la direction assistée.

Depuis quelques années, Yamaha procède à de nombreux changements de direction dans la quantité de produits offerts, afin d’écouler les inventaires disponibles. Le retour du moteur à deux temps dans sa gamme se poursuit. Il faut se rappeler qu’à une certaine époque, la compagnie se faisait un honneur de ne produire que des motoneiges avec des moteurs quatre temps. Les consommateurs voulaient le retour des deux temps. Le virage est amorcé. Nul doute aussi que l’association avec l’américain Arctic Cat a fait en sorte que le développement de la marque a des airs de famille.

En 2022, deux modèles de la gamme sont équipés de la direction à assistance électrique. Il s’agit de la Sidewinder L-TX GT EPS et de la Sidewinder S-TX GT EPS. Cette technologie n’est pas nouvelle chez Yamaha. Le fabricant japonais a été le premier à installer un dispositif du genre en 2011 dans le défunt modèle Apex. À ce moment-là, les autres regardaient ce système en ne croyant pas qu’il serait un jour présent dans plusieurs modèles de la gamme. Aujourd’hui, d’autres fabricants offrent la direction assistée dans plusieurs modèles. La nouvelle version du DA travaille de façon différente, en fonction de la vitesse à laquelle vous roulez. À basse vitesse, il va donner le maximum, alors que plus la vitesse augmente, moins il sera actif. Pour permettre un rendement maximal, les ingénieurs ont ajouté, entre autres, un moteur à courant continu et un capteur de couple magnétique, permettant de réduire le poids du système de plus de trois livres.

D’AUTRES MODÈLES

Pour poursuivre dans la lignée des Sidewinders, mentionnons que le L-TX LE a subi une transformation très importante, passant de la motoneige de luxe à une motoneige plus sportive. Il n’y a plus d’amortisseurs IQS qui étaient une des composantes vedettes de ce modèle. À la place, on a choisi d’installer des amortisseurs à haut rendement FOX QS3.

À partir de maintenant, le Transporter Lite, arrivé la saison dernière, devient le Transporter Lite 2UP. Cette appellation indique tout simplement que ce modèle devient une motoneige à deux places. On a modifié certains éléments comme la suspension arrière, en enlevant la position extrême pour la remplacer par des rails de suspension plus étroits. Sur la suspension arrière, on a installé des lames de surcharge. Pour la suspension avant, l’écart entre les skis est passé à 40 pouces et on a ajouté une barre stabilisatrice, assurant ainsi un meilleur contrôle pour la conduite qui est bien différente avec deux passagers sur la même motoneige. Évidemment, le banc à deux places fait maintenant partie des équipements de série. Il est aussi question de modifications sur le SRX 120R qui devrait grandement améliorer le confort avec des ressorts à torsion et des rails de suspension plus légers à l’arrière.

Dans le monde des motoneiges de montagne, il ne fait aucun doute que le poids fait une grande différence. C’est dans cet esprit que Yamaha a créé sa Mountain Max LE 154 SL. Sur cette Super Lite, d’où l’abréviation de SL, les ingénieurs ont dû sacrifier certains équipements comme le démarreur électrique qui est remplacé par un démarreur manuel. Les équipements comme le banc, le sac de tunnels, le réservoir d’essence et l’échangeur thermique sont tous plus courts. La chenille est une Power Claw avec trois pouces de talon. Globalement, les concepteurs annoncent une diminution du poids de 20 livres.

D’AUTRES RÉVISIONS TECHNIQUES

Sur différents modèles, il y a aussi eu des modifications techniques qui devraient apporter une bonne amélioration, selon le fabricant.

Ainsi, en plus de la gamme des SRX, les Sidewinder L-TX GT EPS et la SR Viper L-TX GT, on a aussi ajouté des ressorts avant à double taux. En raison de la nouvelle position qu’il sera possible de vivre, votre expérience de conduite vous offrira une plus grande stabilité. Vous vous sentirez certainement plus en sécurité aux commandes.

Le partenariat avec Arctic Cat a permis d’offrir aux amateurs un nouveau système d’embrayage pour les moteurs à deux temps de 800cc. Ce moteur équipe, entre autres, les Mountain Max et le Transporter. Donc, la poulie motrice est plus compacte et plus légère. Aussi, le fabricant mentionne que la durée de vie des courroies d’entraînement sera améliorée.

La cuvée 2022 est donc dans la même ligne de pensée que les dernières années. Aussi, il semble que les concessionnaires pourront avoir des motoneiges de tous les modèles durant toute la saison au lieu de concentrer certains d’entre eux uniquement en vente printanière.