/news/coronavirus
Navigation

Un premier cas de variant détecté au Bas-Saint-Laurent

Coup d'oeil sur cet article

Un premier cas de variant de la COVID-19 a été confirmé vendredi au Bas-Saint-Laurent, obligeant la Santé publique régionale à augmenter le dépistage pour éviter sa propagation. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: 343 cas de variants identifiés au Québec et 1847 cas présomptifs

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 753 cas supplémentaires, 9 nouveaux décès

«Parce que c’est un variant dont on présume qu’il est possiblement le variant britannique, on doit être très agressif pour rechercher les contacts», a précisé le directeur de santé publique au CISSS du Bas-Saint-Laurent, le Dr Sylvain Leduc.

Des tests supplémentaires seront nécessaires pour déterminer l’origine de la souche de ce variant. Il faudra attendre environ deux semaines pour avoir la confirmation, a indiqué la Santé publique.

Les variants britannique et sud-africain sont néanmoins les plus répandus au Québec.

«Statistiquement, il est plus probable que ce soit le variant britannique qui se trouve ici, a souligné le Dr Sylvain Leduc. Il est plus contagieux, c’est ça qui nous inquiète un peu. C’est ce qui fait que chacune des éclosions, des infections au variant britannique engendre plus de cas surtout si on ne met pas en place des mesures plus agressives.»

Un appel au dépistage a été lancé jeudi soir par la Santé publique pour trois commerces de la région de Rivière-du-Loup qui ont été fréquentés par la personne infectée entre le 5 et le 9 mars dernier.

«Plus de 300 personnes ont déjà passé des tests en lien avec notre appel et d’autres rendez-vous s’ajoutent», a ajouté le Dr Leduc, heureux de la réaction rapide des citoyens.

Il y a présentement 343 cas de variants confirmés au Québec ainsi que près de 1850 cas en analyse.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres