/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Bon en cochon!

Bon en cochon!

Coup d'oeil sur cet article

Voici un rouge cochon et un blanc débridé pour passer une fin de semaine en beauté.

Buvez moins. Buvez mieux.

Fabien Jouves, Cahors Cochon de Dieu 2019, Cahors, France

« Cochon de Dieu !!! », c’est le juron préféré du père de Fabien, un jeune vigneron créatif qui cultive ses vignes en bio et biodynamie. Aucun intrant chimique à la mise en bouteille. Bref, du vin nature fait avec passion et, j’oserais dire, précision. Un peu de réduction en ouverture, il suffit de l’aérer 30-40 minutes en carafe et le tout se dissipe pour laisser place à un fruité gourmand et expressif. Des notes de fraise confite, de prune et une touche de balsamique. La bouche est juteuse, les tanins paraissent lissés et la longueur appréciable. Du cahors glouglou comme il s’en fait encore trop peu. 

★★★ $$

Granbazan, Albarino Etiqueta Verde 2019, Rias Baixas, Espagne

Une superbe expression de l’abarino, cépage roi de la Galice, magnifique région collée sur l’Atlantique bénéficiant d’un climat frais et humide, ce qui est assez unique en Espagne. Une robe dorée laissant place à un nez bien expressif de pomme golden, de zeste de lime, de mangue, de coquillage et de gazon fraîchement coupé. Impression de plénitude entre le côté ample et mûr du fruité et l’acidité vive, ce qui donne un vin croquant, frais et désaltérant. Un blanc presque débridé qui ira à merveille avec les huîtres ou les calmars frits.

★★★ $$

Légende

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel

Plus d’étoiles que de dollars: vaut largement son prix.

Autant d’étoiles que de dollars: vaut son prix.

Moins d’étoiles que de dollars: le vin est cher.