/news/coronavirus
Navigation

Pharmaceutique de Lévis: un médicament qui pourrait guérir la COVID-19 et ses variants

Coup d'oeil sur cet article

Une entreprise pharmaceutique de Lévis travaille à un médicament qui permettrait de guérir la COVID-19 et ses variants.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Le médicament développé par l’entreprise Angany est fait à base d’anticorps et il est administré par voie intraveineuse. Le traitement ne remplacerait pas les vaccins, mais serait plutôt complémentaire à ceux-ci.

«[Il permet de] traiter les gens qui commencent à être malades de la COVID-19, soit des gens qui sont hospitalisés au tout début, pour éviter les complications, les besoins d'intubation», explique Guy Tropper, vice-président exécutif des affaires médicales et corporatives d’Angany.

M. Tropper précise que le médicament peut aussi être utilisé en prévention chez le personnel soignant, les premiers répondants et chez les gens qui ne peuvent recevoir le vaccin.

La petite équipe d’une dizaine de personnes produit les anticorps à l’aide de plantes.

«On commande aux cellules des plantes qu'on utilise de cesser leur activité biologique interne propre et de produire des protéines, des protéines spécialisées», raconte Guy Tropper.

Des étapes cruciales sont nécessaires pour le développement.

«Ça va nous servir à commencer la caractérisation des extraits antiviraux que les plantes ont produits. Ça nous donne de l'information sur la conformation de l'antiviral, sur son abondance et, donc ça valide finalement tout le processus de purification qu'on est en train de mettre en place», indique Réjean Desgagnés, directeur des développements et procédures, au sujet de ces étapes.

L'entreprise pharmaceutique pourrait lancer rapidement les essais cliniques chez l'humain, mais pour ce faire, Angany a besoin d'argent.

«C'est en dehors de la mission primaire de notre compagnie qui vise le milieu de l'allergie. Donc, on lève la main. Il y a des autorités publiques qui peuvent être en mesure de décider que c'est dans l'intérêt public commun», note Guy Tropper.

Des discussions sont en cours, notamment avec le gouvernement du Québec, concernant le financement de ce médicament qui donnerait un sérieux coup de pouce aux efforts pour mettre fin à la pandémie.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres