/news/coronavirus
Navigation

Christian Dubé réitère sa confiance envers le vaccin d’AstraZeneca

Le ministre de la Santé, Christian Dubé.
Photo d'archives, Stevens Leblanc Le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, a réitéré dimanche sa confiance envers le vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19, qui fait l’objet d’une enquête en Europe à la suite d’effets indésirables chez certaines personnes l’ayant reçu.

• À lire aussi: Les Pays-Bas suspendent l’utilisation du vaccin d'AstraZeneca

• À lire aussi: Nouvelles déconvenues pour le vaccin d'AstraZeneca

«Je veux rassurer la population: le vaccin AstraZeneca est sécuritaire. [...] Le vaccin est la solution, peu importe lequel», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Après que la formation de caillots sanguins ait été rapportée chez certaines personnes vaccinées en Norvège et au Danemark, d’autres pays européens comme l’Irlande, l’Islande ou encore les Pays-Bas ont préféré retirer le vaccin d’AstraZeneca par précaution.

À la suite de l’examen de plusieurs cas, la compagnie pharmaceutique britannique a annoncé dimanche qu’elle n’avait trouvé aucune preuve d’un risque accru d’apparition de caillots sanguins.

  • Écoutez l'entrevue du professeur au département des sciences biologiques de l’UQAM et expert en virologie, Benoit Barbeau avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

L’Agence européenne des médicaments a informé Santé Canada de la suspension de la distribution du vaccin dans plusieurs pays du continent le temps de l’enquête, a indiqué le ministère dans un communiqué publié jeudi.

«Santé Canada a été informé par l’Agence européenne des médicaments (AEM) que plusieurs pays en Europe avaient temporairement suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca ou de certains lots particuliers de celui-ci par mesure de précaution en attendant les résultats de l’enquête de l’AEM. Aucun des lots visés faisant l’objet de l’enquête n’a été expédié au Canada», a également précisé le ministère.

Santé Canada a donc décidé de poursuivre l’administration du vaccin dans le pays, après avoir signalé qu’aucun effet indésirable n’avait été rapporté au ministère ou à l’Agence de la santé publique du Canada.

À VOIR ÉGALEMENT... 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres