/sports/hockey
Navigation

Sabres : une faible lumière au bout du tunnel

Sabres : une faible lumière au bout du tunnel
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Rares sont les moments de réjouissance pour les Sabres de Buffalo ces derniers temps. La plus récente performance du gardien Carter Hutton laisse toutefois entrevoir des jours meilleurs, au moment où l’équipe se prépare à affronter les Capitals de Washington, lundi. 

• À lire aussi: Très mauvaise nouvelle pour Jack Eichel

Hutton n’a pas savouré la moindre victoire depuis le 18 janvier. Sa fiche de 1-8-1 cette saison est loin d’être reluisante non plus, mais le vétéran de 35 ans a su frustrer les Penguins de Pittsburgh, samedi, en bloquant 31 des 32 tirs dirigés vers lui. 

Les Sabres ont tout de même baissé pavillon 3 à 0. Il faut dire que la méforme de plusieurs attaquants et l’absence du capitaine Jack Eichel y jouent pour beaucoup. L’équipe n’a pas gagné ses 10 derniers matchs. 

«J’essaie seulement de resserrer un peu mon jeu et honnêtement, je crois avoir bien joué par moments, a avoué Hutton à propos de sa dernière défaite, en entrevue avec le quotidien "Buffalo News", lundi. Un gros arrêt ici et là me place dans une meilleure position lors des matchs.» 

L’entraîneur Ralph Krueger a tenu à féliciter son portier, dont il a qualifié la performance de «spectaculaire», samedi. 

«Nous sommes excités de voir ce qui se passera. Il avait l’air d’être sur une lancée. [...] Nous devons l’aider avec quelques buts, a reconnu Krueger. Nous sommes heureux de cette performance. C’est bien de parler des bonnes choses d’un match et c’était certainement en tête de liste.» 

Bouée de sauvetage

Hutton a été poussé à prendre la chaise de gardien partant à la suite de la blessure de Linus Ullmark, il y a près de trois semaines. Le Suédois avait plutôt bien fait avant d’être incommodé au bas du corps, en vertu d'une fiche de 5-4-2. 

«Je dois être meilleur, aussi, et je crois que la façon dont Linus avait joué cachait un peu [mes mauvaises rencontres] lorsqu’il était là. Je sais que je n’ai pas été à la hauteur dernièrement. C’est quelque chose qui m’affecte. Je suis un pro et ça me rend fier d’être bon et de compétitionner», a admis Hutton, qui est désormais secondé par Jonas Johansson. 

C’est d’ailleurs celui-ci qui a eu la majorité des départs des dernières semaines, mais sans non plus être du côté victorieux. 

«J’ai connu les deux côtés de la médaille. J’ai été le gars qui volait aussi quelques rencontres à l’autre, a indiqué Hutton. Ainsi, je prends ça comme ça vient. Je suis un pro et je vais soutenir "JJ". J’ai été assez clair là-dessus avec lui et avec [l’entraîneur des gardiens Mike Bales].» 

Avec son encourageante tenue face aux «Pens», l’Ontarien peut espérer avoir la confiance de son instructeur pour le match face aux Capitals. Alexander Ovechkin sera toutefois à surveiller, lui qui tentera d’égaler Phil Esposito au sixième rang de l’histoire de la Ligue nationale avec un 717e but en carrière.