/finance/business
Navigation

Déjà plus de 250 emplois en construction sur une plateforme de recrutement

Ouvrier sur un chantier
PHOTO ADOBE STOCK

Coup d'oeil sur cet article

Faute de pouvoir présenter son événement de recrutement annuel en présentiel, le regroupement régional de l’Association de la construction du Québec (ACQ) vient de lancer une plateforme pour les chercheurs d’emploi.

L’ACQ-Québec a choisi de ne pas être à la remorque des circonstances. Déjà, plus de 250 emplois sont affichés sur la plateforme chantieremploi.com, qui est spécifiquement consacrée à l’industrie de la construction.  

La première édition du salon de l’emploi consacré exclusivement à l’industrie de la construction, en 2019, au Complexe Capitale Hélicoptère, avait été un vif succès. 

Toutefois, en raison de la pandémie, l’édition 2020, qui était prévue pour octobre dernier, n’a pu avoir lieu.   

«On a travaillé fort pour développer une solution numérique qui est un service gratuit pour nos membres», a expliqué Véronique Mercier, directrice générale de l’ACQ-Québec.  

«L’industrie va bien. La plateforme a sa raison d’être. On aurait pu attendre avant de lancer une plateforme en pleine pandémie, mais c’était le bon moment de le faire. On compte sur l’industrie comme moteur de relance», a-t-elle dit.  

Pénurie

Sur la plateforme, on retrouve des offres d’emploi pour du personnel administratif, pour des travailleurs de chantier et pour des professionnels.  

«Le secteur de la construction demeure, malgré la pandémie, un secteur d’activité en santé et dynamique. La pénurie de main-d’œuvre sur les chantiers que nous connaissions déjà auparavant n’a fait que s’accroître au cours des derniers mois», a ajouté Daniel Plante, président de l’ACQ-Québec et président de Daharpro Construction inc.  

«Il nous fallait une solution concrète et efficace pour joindre uniquement les candidats qualifiés de l’industrie», a poursuivi M. Plante. 

Selon Mme Mercier, cette initiative a pour but de soutenir la croissance et la pérennité des entreprises membres de l’ACQ-Québec.  

«Elle vise à leur permettre de recruter les ressources nécessaires pour mener à bien les projets qui leur sont confiés», a poursuivi Mme Mercier.  

La plateforme propose aussi un blogue où des sujets d’actualité sont présentés afin d’alimenter la réflexion et la compréhension de ce secteur d’activité.