/news/education
Navigation

Journée de grève dans des cégeps le 30 mars

Coup d'oeil sur cet article

Des enseignants, des professionnels et des employés d’une quarantaine de cégeps seront en grève le 30 mars pour protester contre «l’impasse» dans les négociations de leur convention collective, échue depuis près d’un an.

La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) en a fait l’annonce jeudi avant-midi. Au cours des dernières semaines, ses membres se sont prononcés pour un mandat de grève de cinq journées ponctuelles à exercer «s’il n’y a pas de déblocage des offres gouvernementales». 

Photo Stevens Leblanc

La CSQ représente des enseignants provenant d’une quinzaine de cégeps (voir la liste plus bas) où il n’y aura pas de cours le 30 mars si aucune entente ne survient d’ici là.   

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio: 

Des professionnels seront aussi en débrayage dans 29 cégeps et du personnel de soutien, dans 12 établissements. Au total, 10 000 employés seront en grève cette journée-là. 

Photo Stevens Leblanc

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que les gens vont déclencher une journée de grève, affirme sa présidente, Sonia Ethier. Il n’y a aucun mouvement à la table de négociation, on ne cesse de nous répéter que le cadre financier ne changera pas, alors qu’on a vu dans le contexte de pandémie à quel point les services publics sont mis à mal.» 

Selon la CSQ, le gouvernement Legault n’offre présentement que l’équivalent de 35$ par personne pour améliorer les conditions de travail. «C’est inacceptable», lance Mme Ethier. 

Photo Stevens Leblanc

Dans le réseau collégial, la centrale réclame davantage de ressources pour venir en aide aux étudiants à besoins particuliers, dont le nombre a explosé au cours des dernières années. 

Or l’impasse persiste à la table de négociation et aucune avancée n’a été faite depuis le début des négociations, affirme Mme Éthier.  

Photo Stevens Leblanc

Réseau scolaire

De leur côté, les enseignants du primaire et du secondaire affiliés à la CSQ ont aussi en poche un mandat de grève de cinq jours «à exercer au moment opportun».  

Aucune date n’a encore été annoncée pour l’instant. «Au niveau scolaire, c’est la même chose qu’au réseau collégial, il n’y a rien qui a avancé depuis un an. Pour la grève, on va faire des annonces en temps et lieu», affirme la présidente de la CSQ. 

Au cabinet de la présidente du Conseil du Trésor, Sonia Lebel, on s’est contenté jeudi de réaffirmer que le gouvernement Legault a pris un «engagement ferme» d’améliorer les conditions de travail des enseignants de même que les mesures pour venir en aide aux jeunes ayant des besoins particuliers. 

Voici la liste des cégeps où les enseignants seront en grève le 30 mars:         

Région de Québec  

  • Cégep de Sainte-Foy                 

Est du Québec  

  • Cégep de Rivière-du-Loup         
  • Cégep de Rimouski         
  • Institut maritime du Québec (Rimouski)         
  • Centre de formation aux mesures d’urgence (Rimouski)         
  • Cégep de Matane         
  • Cégep de la Gaspésie et des Îles                  

Région de Montréal  

  • Collège de Bois-de-Boulogne         
  • Cégep Gérald-Godin                 

Ailleurs au Québec  

  • Collège Champlain de Lennoxville         
  • Cégep de Victoriaville         
  • Cégep de Drummondville         
  • Cégep de Sorel-Tracy